Ophélie Winter victime d'une crise de panique : la police obligée d'intervenir

Ophélie Winter victime d'une crise de panique : la police obligée d'intervenir
Ophélie Winter lors du photocall de présentation de Danse avec les stars 5 au pied de la tour TF1 à Paris, le 10 septembre 2014.

Selon le magazine Voici, en kiosque le 31 octobre 2019, l'interprète de Dieu m'a donné la foi a récemment fait une grosse crise de panique dans l'hôtel où elle séjournait et a dû être calmée par la police.

La situation ne semble pas s'arranger pour Ophélie Winter qui, depuis plusieurs semaines, se retrouve dans les médias pour de bien tristes raisons. Ruinée, la star des années 1990 n'aurait pas de domicile fixe et dormirait parfois dans sa voiture. Une descente aux enfers qui pourrait être due à "des rencontres malheureuses" et à la drogue, confiait le journaliste Henry-Jean Servat, proche de la chanteuse, à La Dépêche du Midi début octobre.

Elle "voyait le plafond bouger"

Si Ophélie Winter a reçu des propositions d'aide et des messages de soutien de plusieurs personnalités comme l'animatrice Séverine Ferrer, Lââm et Michel Polnareff, les informations publiées par Voici ne devraient pas rassurer ses fans. En effet, le 23 octobre, la star aurait été en proie à une crise de panique qui a contraint le personnel de l'hôtel dans lequel elle séjournait à appeler la police. "Elle était très agitée, elle pleurait, elle hurlait que quelqu'un voulait la tuer, tenait des propos totalement incohérents, voyait le plafond bouger", a révélé une source au magazine, ajoutant que la chanteuse s'était mise à tout casser.

Au final, le personnel de l'établissement et les forces de l'ordre ont mis plus d'une heure à calmer Ophélie Winter. "Voyant qu'elle ne représentait plus de danger pour elle-même, la police n'a pas donné suite", peut-on lire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.