Ophélie Winter exilée à la Réunion : son pied de nez aux paparazzi

Ophélie Winter exilée à la Réunion : son pied de nez aux paparazzi
Ophélie Winter au photocall de présentation de la nouvelle saison de "Danse avec les Stars 5" au pied de la tour TF1 à Paris, le 10 septembre 2014.

Ophélie Winter passe des jours heureux en vacances sur l'île de la Réunion. Rattrapée par la presse people qui a découvert la destination où elle est partie se ressourcer, la chanteuse remercie les "habitants chaleureux" qui ont dû l'aider à oublier ses problèmes à la ville.

Ophélie Winter confirme les informations avancées par Closer qui l'a mise en Une dans son n°786. Elle disait à ses fans une semaine avant sur sa page Instagram : "Je pense à vous." La chanteuse revient plus en forme que jamais après sa déclaration pleine de vie et de gaieté grâce au "plaisir de pouvoir ressortir et marcher sur la plage". Celle qui chantait Dieu m'a donné la foi en 1995 "pensait être discrète, visiblement pas assez". Sur le réseau social, le 5 juillet 2020, elle n'a pas hésité à corriger les spéculations de la presse people en remerciant les Réunionnais pour leur chaleureux accueil. La chanteuse n'avait pas "nécessairement prévu d'en parler au plus grand nombre" mais s'est "bercée encore une fois d'illusions".

Le rapport aux paparazzi qu'a la mannequin franco-néerlandaise de 46 ans est assez particulier. Exposée depuis longtemps, son avocate Carine Piccio constatait pour le Figaro en début d'année 2020 : "Je suis habituée à défendre la vie privée de célébrités, mais je ne crois pas avoir vu un tel acharnement depuis la mort de la princesse Diana".

L'actrice qu'on a aperçue dans "Scènes de ménages" en 2020, et qui n'a pas apprécié son expérience dans Popstar a passé des vacances idylliques tout en remerciant ses hôtes estivaux.

"Merci aux Réunionnais de leur accueil. J'ai découvert une île magnifique et des habitants chaleureux, et même si les meilleures choses ont une fin, j'ai grâce à eux des souvenirs plein la tête", a-t-elle écrit. Et de rajouter, non pas sans une certaine magnanimité, que ces vacances sont cependant "illustrées de photos volées (qu'elle n'a) jamais réclamées".

Ophélie Winter, qui était sans domicile fixe il y a quelques mois, paraît revigorée et subjuguée par l'île de la Réunion.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.