Omar Sy lance sa "chaîne du love", un nouveau projet humoristique

Omar Sy lance sa "chaîne du love", un nouveau projet humoristique
Omar Sy à la conférence de presse du film "Police" lors de la 70ème édition du festival international du film de Berlin, le 28 février 2020.

À l'approche de la Saint-Valentin, et en cette période marquée par la morosité liée à la crise sanitaire, Omar Sy a décidé d'agir. En lançant "la chaîne du love", le célèbre comédien entend bien répandre l'amour à travers le monde, avec l'aide des réseaux sociaux. Explications.

C'est en postant une vidéo le 7 février 2021 sur son compte Instagram que la star de la série "Lupin" a décidé de lancer un mouvement à la fois ambitieux, bienveillant et original : "la chaîne du love". Dans cette publication, Omar Sy intervient face caméra : "Ah bonjour toi, tu es là. Ça tombe bien j'voulais te voir. Ça fait longtemps que je voulais te parler ! Alors je voulais te dire quelque chose de très important, qu'il faut que tu entendes, alors maintenant tu vas écouter. Alors tu me tends cette oreille ou l'autre, tu choisis. Celle-là, c'est très bien, ça me va. Je t'aime. Je t'aime, toi." Une belle déclaration qui ne s'arrête pas là.

"J'aimerais bien que l'amour que je viens de te donner me revienne... demain"

Dans la suite de la vidéo, celui que beaucoup ont découvert dans le S.A.V. des émissions demande à celles et ceux qui l'écoutent d'agir pour le bien de tous : "J'aimerais que cet amour tu le prennes, que tu en fasses ce que tu veux et que tu ailles le rendre, à quelqu'un d'autre. Va le donner à ton voisin, ta soeur, ton frère, ta femme, ton enfant. À qui tu veux, donne-le. Et demande à cette personne de le donner ensuite, et ainsi de suite, pour que ça me revienne. J'aimerais bien que l'amour que je viens de te donner me revienne... demain. Tu as 24 heures pour pour me rendre cet amour par le biais de quelqu'un d'autre en faisant le tour du monde. Voilà. Commençons la chaine du love. Au revoir et n'oublie pas... que je t'aime." De quoi redonner le sourire à ses quelques deux millions d'abonnés, qui n'hésitent pas à s'identifier en commentaire de cette publication pour, à leur tour, faire circuler l'amour.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.