Non, Omar Sy ne s'est pas fait arrêter pour "outrage à agent"

Non, Omar Sy ne s'est pas fait arrêter pour "outrage à agent"
Omar Sy à la cérémonie des Globes de Cristal au Lido à Paris, le 30 janvier 2017.

La SNCF a livré sa version des faits au sujet de l'affaire impliquant Omar Sy et un contrôleur de la société ferroviaire. L'acteur du film "Intouchables" était accusé d'avoir traité l'employé de "petite b*te".

Ce mercredi 4 juillet 2018, une information assez insolite accusant Omar Sy d'avoir traité un contrôleur SNCF de "petite b*te" a fait les gros titres des médias. Alors qu'il s'apprêtait à embarquer dans un train à la gare de Lyon, le comédien aurait eu un échange vif qui aurait mené à son arrestation par les policiers de la surveillance ferroviaire pour le motif d'outrage à agent.

Non, il n'y a pas eu de "petite b*te"

Dans un communiqué posté sur Twitter, la SNCF a clarifié la situation en apportant quelques précisions au sujet de cet échange après un entretien de l'employé concerné par l'affaire avec ses supérieurs hiérarchiques.

"La SNCF regrette vivement que les échanges un peu vifs survenus cet après-midi en gare de Paris Lyon entre M. Omar Sy et un de ses agents fassent l'objet d'un traitement médiatique fondé sur l'exagération des faits et sur des propos que M. Omar Sy n'a jamais tenus comme l'a confirmé l'agent SNCF auprès de sa hiérarchie", peut-on lire sur le réseau social qui affirme également que désormais "cet incident est clos et M. Omar Sy a pu poursuivre son voyage". De son côté, la star qui vit désormais à Los Angeles a réagi en partageant ce même message dans sa story Instagram.

La raison des "échanges un peu vifs"

Selon Closer, qui a rapporté cette information, Omar Sy, qui était accompagné de sa femme, n'aurait pas respecté le nombre maximal de bagages par voyageur en embarquant avec sept valises au lieu de trois. Le couple serait tout de même monté dans le wagon.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.