Non, Marlène Schiappa n'est pas responsable du licenciement de Tex

Non, Marlène Schiappa n'est pas responsable du licenciement de Tex
Marlène Schiappa au Palais de l'Élysée à Paris, le 16 avril 2018.

Dans un entretien accordé à Télé-Loisirs, Marlène Schiappa est revenue sur les propos de Tex qui avait déclaré que la secrétaire d'État était la cause directe de son licenciement de France Télévisions. Une accusation qu'elle dément.

Le 30 novembre 2017, Tex, le présentateur des Z'Amours, osait une blague de très mauvais goût au sujet des femmes battues alors qu'il était invité sur C8. Le CSA avait alors été saisi et France Télévisions avait pris la décision de libérer l'animateur des fonctions qu'il occupait depuis 17 ans. Dans un entretien accordé à Télépro, l'intéressé a déclaré : "Je déteste cette manière de balancer. Que ce soit balance ton porc, balance ton comique, balance ton animateur." Il a ensuite affirmé qu'en ce qui concerne la perte de son emploi, la secrétaire d'État à l'égalité entre les hommes et les femmes, Marlène Schiappa, y était "inévitablement" pour quelque chose.

"Ce n'est pas mon choix"

Des propos auxquels Marlène Schiappa a réagi dans un entretien accordé à Télé-Loisirs, mardi 26 mars 2019.

"Ce n'est pas mon choix. Je dénonce quand il y a des choses que je trouve mal appropriées. Je fais des signalements au CSA mais tout citoyen peut signaler un contenu qui le choque et le CSA arbitre", a-elle déclaré avant de poursuivre : "La liberté d'expression n'a jamais été sans borne (...) Le contexte compte. Faire une blague qui n'est pas drôle sur les femmes victimes de violences conjugales qui passe pour une incitation et qui est diffusée sans autre message à une heure de grande écoute en télévision au lendemain de la journée contre les violences envers les femmes, je trouve ça problématique."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.