Nikos regrette "de n'avoir pas fait d'enfants plus tôt"

Nikos regrette "de n'avoir pas fait d'enfants plus tôt"
Nikos Aliagas et sa compagne Tina Grigoriou lors des NRJ Music Awards au Palais des festivals à Cannes, le 9 novembre 2019.

Dans un long entretien à Sud Ouest paru le 2 février 2020, l'animateur de TF1 s'est confié sur sa carrière et sur sa vie privée, révélant au passage l'un de ses plus grands regrets.

À 50 ans, Nikos Aliagas peut se vanter d'avoir réussi sa vie professionnelle dans plusieurs domaines. Journaliste, animateur de radio et de télévision mais aussi passionné de photo, au point de voir ses clichés exposés dans des lieux prestigieux, il est également comblé dans sa vie privée puisqu'il file le parfait amour avec Tina Grigoriou, psychologue d'origine grecque installée à Londres. Cette dernière lui a donné deux enfants : Agathe, née en 2012, et Andréas, né en 2016.

De nouvelles priorités

Après la naissance de ses enfants, Nikos a souhaité lever le pied côté travail. "Le temps a ralenti quand je suis devenu père, il y a sept ans. Je me suis dit que ce n'était plus la même chose. Je souhaitais me délester de beaucoup de choses", confie le présentateur de The Voice à Sud Ouest. Car s'il est devenu père sur le tard, c'est en grande partie parce qu'il vivait pleinement sa carrière professionnelle. "Je ne regrette qu'une chose : de n'avoir pas fait d'enfants plus tôt. Mais j'étais trop pris par mon travail, je n'avais pas la tête à ça", reconnaît-il aujourd'hui.

"C'est ça la maturité, c'est savoir faire des choix, poursuit l'animateur, que la paternité conduit donc à revoir ses priorités. Je cours derrière quoi ? Quand ma fille de 7 ans me demande pourquoi je ne l'emmène pas à l'école et mon fils de 3 ans, pourquoi je ne suis pas là le soir pour le coucher, ils ne comprennent pas."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.