Nikos Aliagas se confie sur son nouveau rythme de vie

Nikos Aliagas se confie sur son nouveau rythme de vie
Nikos Aliagas lors de la 7e Édition du Global Gift Gala au Four Seasons Hotel George V à Paris, le 9 mai 2016.

Myriam Azoul

Nikos Aliagas a accordé une interview au magazine Le Parisien le 3 juillet 2018. L'animateur de TF1 s'est confié sur ses nouveaux projets pour la rentrée et les changements qu'il compte opérer dans sa vie pour pouvoir les réaliser.

À la rentrée prochaine, Nikos Aliagas reprendra les commandes de la matinale d'Europe 1, jusque-là animée par le journaliste Patrick Cohen. Dans les pages du Parisien, le présentateur phare de TF1 n'a pas caché son excitation face à ce nouveau défi : "Quand Arnaud Lagardère et Laurent Guimier m'ont glissé l'idée, j'ai été honoré. C'est un défi ! Je n'ai aucune certitude, mais comme j'aime Europe 1, j'y crois." Qui dit matinale, dit également réveils aux aurores ! Un changement de rythme conséquent, qui a d'ailleurs poussé l'animateur à faire quelques modifications dans sa vie de tous les jours.

"À 21 heures, on va tous se mettre au lit"

Fini les veilles jusqu'à pas d'heure pour Nikos Aliagas, qui devra se caler dès la rentrée sur le rythme de ses deux jeunes enfants, Agathe et Andreas. Le présentateur de 49 ans connaît, en effet, très bien la fatigue que peut engendrer la présentation d'une telle émission, puisqu'il était déjà dans les années 2000 à la tête de la matinale de NRJ. "À l'époque, je n'avais ni femme ni enfants, je sortais un peu. Là, je vais me mettre au rythme de mes enfants. À 21 heures, on va tous se mettre au lit. Et réveil vers 3h30, 4 heures pour moi", a-t-il déclaré.

Outre ses horaires de coucher, l'animateur de The Voice a également avoué devoir délaisser le programme C'est Canteloup sur TF1, qui, combiné à la matinale, aurait représenté une charge de travail trop importante.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.