Nicolas Bedos claque la porte des réseaux sociaux

Nicolas Bedos claque la porte des réseaux sociaux
Nicolas Bedos lors de la projection du film "La Belle Époque" dans le cadre du Festival international du film de Rome, le 20 octobre 2019.

Dans un message publié sur les différents comptes qu'il possède sur les réseaux sociaux, Nicolas Bedos a annoncé son départ de Facebook, Twitter et Instagram. Dans le texte qu'il a posté le 30 janvier 2021, le réalisateur du prochain OSS 117 a expliqué les raisons qui l'ont poussé à prendre cette décision.

Avec fracas, Nicolas Bedos se retire des réseaux sociaux. Après y avoir déclenché plusieurs polémiques, notamment lorsqu'il avait incité les Français à ne plus porter leurs masques, en pleine deuxième vague épidémique, le fils de Guy Bedos a décidé de claquer la porte des réseaux sociaux. Dans son ultime publication, l'ex-chroniqueur de Laurent Ruquier dans On n'est pas couché explique vouloir désormais se consacrer exclusivement à son travail.

"J'ai goûté à cette violence et je l'ai détestée"

S'il admet avoir utilisé ces derniers temps les réseaux sociaux pour exprimer ses "rancoeurs personnelles et colères impulsives", c'est aujourd'hui ailleurs que Nicolas Bedos fera usage de sa plume. Celui qui n'a pas pour habitude de mâcher ses mots dénonce dans son message les "limites de l'expression directe et la perversion médiatique qu'elle provoque", et précise que "le regard" qu'il pose sur "notre société, nos stupeurs et nos doutes" n'a selon lui plus sa place sur ces plateformes. Le cinéaste fustige la "violence" des réseaux sociaux, qu'il dit avoir "goûté" et "détestée". Et celui qui a récemment signé une bouleversante lettre d'adieu à son père de conclure : "Adieu à tous. Vivement la réouverture des salles obscures, vivement la réouverture d'un monde où la Culture se considère."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.