Nathanaël de Rincquesen révèle avoir été victime d'un AVC

Nathanaël de Rincquesen révèle avoir été victime d'un AVC
Nathanaël de Rincquesen à Roland Garros, Paris, le 29 mai 2018.

C'est dans les colonnes du Parisien, lundi 28 octobre 2019 que l'ex-présentateur de Télématin, Nathanaël de Rincquesen s'est confié - pour la première fois - sur cet incident survenu le 1er mai dernier.

À l'occasion de la journée mondiale de l'AVC mardi 29 octobre 2019, le Parisien a dévoilé le témoignage de Nathanaël De Rincquesen, qui officie désormais sur Franceinfo. Victime d'un accident vasculaire cérébral en mai 2019, l'animateur s'est confié pour la première fois sur cet incident.

"J'ai grillé mon joker"

"Le 1er mai, je me suis levé à 3 heures pour aller travailler à Télématin, comme chaque jour depuis treize ans. En rentrant chez moi, après une sieste, nous sommes allés jouer au golf et boire un verre en terrasse avec ma compagne et des amis. Il était 19 heures. On discutait, on riait, puis j'ai vu leurs visages se figer brusquement (...)", a-t-il raconté. Un événement dont sa femme Caroline avait rapidement reconnu les premiers signes et face auxquels, elle s'est empressée de contacter les pompiers.

"J'avais toute la partie gauche du visage qui s'affaissait. (...) Je faisais un gargouillis de mots sans même m'en rendre compte. Dans le camion des pompiers, je n'arrivais pas à serrer la main gauche, j'étais paralysé de tout ce côté", a ajouté le journaliste de 47 ans. Conscient de sa chance, Nathanaël de Rincquesen compte désormais faire de sa santé une priorité. "Là, j'ai grillé mon joker. Donc je ne vais pas jouer au casse-cou. Si dans les mois qui viennent, je suis fatigué, je dirai à ma direction que 'ai sous-estimé mes capacités à relever le challenge", peut-on lire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.