Nathalie Baye victime d'une crise cardiaque ? Son agent dément

Nathalie Baye victime d'une crise cardiaque ? Son agent dément
Nathalie Baye à la cérémonie de remise de prix du festival Lumière 2019 à Lyon, le 18 octobre 2019.

Samedi 1er février 2020, Nathalie Baye a été hospitalisée en urgence. Si les premières rumeurs la disaient victime d'une crise cardiaque, son agent a révélé qu'elle était en réalité atteinte d'une surinfection broncho-pulmonaire.

L'actrice Nathalie Baye, âgée de 71 ans, a été hospitalisée d'urgence samedi 1er février comme l'a dévoilé BFMTV, avançant une crise cardiaque. Des propos démentis par l'agent de la star à l'AFP qui, lui, a évoqué une hospitalisation "pour un épisode grippal avec infection broncho-pulmonaire et non pour une crise cardiaque".

Des nouvelles rassurantes pour sa fille Laura Smet, qui a déjà perdu son père Johnny Hallyday, il y a deux ans. Après Laurence Boccolini ou Michel Fugain, les célébrités sont nombreuses à devoir démentir de prétendues crises cardiaques. Après l'hospitalisation en urgence de Catherine Deneuve en novembre dernier, victime d'un AVC, les Français sont inquiets de perdre leurs actrices phares.

"Transférée par les pompiers"

Pour le moment peu d'informations ont circulé concernant l'état actuel de Nathalie Baye. Le journal Le Parisien a toutefois révélé qu'elle avait "été transférée par les pompiers samedi matin dans un hôpital parisien, alors qu'elle subissait des examens médicaux dans une clinique du sud de la capitale".

Nathalie Baye fait partie des grands noms du cinéma. L'actrice a déjà remporté quatre César : deux fois celui de la meilleure actrice dans un second rôle, pour "Sauve qui peut (la vie)" (1981) et "Une étrange affaire" (1982), et deux fois celui de la meilleure actrice, pour "La Balance" (1983) et "Le Petit Lieutenant" (2006). Le 19 août 2020, elle sera à l'affiche d'une nouvelle comédie "Garçon chiffon" aux côtés d'Arnaud Valois ("120 battements par minute") et Nicolas Maury ("Dix pour cent").

Vos réactions doivent respecter nos CGU.