Natasha St-Pier : sa nouvelle vie loin des caméras

Natasha St-Pier : sa nouvelle vie loin des caméras
Natasha St-Pier lors de la présentation du livre de Yann Arthus-Bertrand "Laudato si" au Pavé d'Orsay à Paris, le 4 octobre 2018.

La chanteuse canadienne a fait l'objet d'un reportage diffusé le 16 novembre 2019 sur France 2 dans 20h30 le samedi. L'occasion de découvrir sa nouvelle vie dans les Landes, loin de la scène et des paillettes.

Après avoir connu le succès grâce à des tubes comme Tu trouveras et Mourir Demain (tous deux en duo avec Pascal Obispo) ou Je n'ai que mon âme, Natasha St-Pier a éprouvé le besoin de se recentrer. "J'ai connu des énormes succès, et je frôlais (...) ce moment où on peut trouver normales des choses qui ne sont pas normales", a-t-elle confié aux caméras de France 2. "On m'imposait des vêtements, on m'imposait une couleur de cheveux, on m'imposait une coupe de cheveux, que j'aimais pas", a ajouté celle qui, aujourd'hui, a l'impression d'avoir traversé cette carrière "sans la vivre".

Cours de yoga et concerts dans des églises

En 2015, alors qu'elle était enceinte de son fils Bixente et venait d'apprendre que celui-ci avait une malformation cardiaque, Natasha St-Pier a décidé de s'installer dans les Landes avec son époux. Là, la chanteuse est devenue... professeure de yoga. Tout en interprétant, entre deux cours, le répertoire de Sainte Thérèse de Lisieux dans des églises.

Une nouvelle vie qui lui correspond mieux, même si ses ventes d'albums en ont forcément pâti. "Je ne veux pas chanter pour vendre des disques, a conclu l'artiste canadienne. Je veux bien rechanter, mais je veux chanter des choses qui ont du sens. Je me sens plus utile qu'avant. Avant, j'avais l'impression de faire un métier assez futile. Je ne donnais pas assez pour que ça me nourrisse moi."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.