Nagui revient sur son "pétage de câble" lorsqu'il se croyait "immortel"

Nagui revient sur son "pétage de câble" lorsqu'il se croyait "immortel"
Nagui à la 22e cérémonie des Prix Lumières à Paris, le 30 janvier 2017.

Au cours d'une interview à Pure Médias, en ligne le 1er février 2019, l'animateur est revenu sur une période de sa vie qu'il qualifie de "pétage de câble total".

Aux manettes de Taratata, N'oubliez pas les paroles ou encore Tout le monde veut prendre sa place, Nagui est aujourd'hui un animateur accompli. Si la vedette de France 2 avait déjà connu le succès dans les années 1990, avec des émissions telles que Que le meilleur gagne ou N'oubliez pas votre brosse à dents, ses années de gloire ont aussi été traversées de passages à vide. L'animateur, aujourd'hui rangé, revient sur sa carrière à la télévision.

"Je suis le maître du monde"

"J'ai en effet connu plusieurs périodes dans ma carrière. À partir de 1993, ça commence à être une belle histoire avec Que le meilleur gagne, Taratata et puis N'oubliez pas votre brosse à dents", commence par expliquer Nagui à Pure Médias. "Mais après, pétage de câble total ! Je suis le maître du monde (il mime une tête quadruplant de volume, ndlr). Célibataire, la tête qui tourne dès qu'il y a une jupe qui passe, aucune stabilité, beaucoup de suffisance et beaucoup de : 'Gérard réalise, Jean-Philippe éclaire, j'anime ! Ça va marcher !'. Bah non !", se souvient l'animateur.

Selon Nagui, cette période aurait eu un rôle formateur : "On a beau te dire 25 fois de ne pas toucher le four parce que c'est chaud, tant que tu n'as pas touché et que tu ne t'es pas brûlé, tu ne sais pas à quel point c'est chaud. C'était pareil pour moi. Tant qu'on ne s'est pas brûlé les ailes, tant qu'on n'a pas pété un câble (...) on se croit immortel. Ce n'est qu'après avoir vécu cela qu'on relativise beaucoup de choses."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.