Nagui révèle l'origine de son célèbre "Ciao, ciao, ciao !"

Nagui révèle l'origine de son célèbre "Ciao, ciao, ciao !"
Nagui lors de la 31e cérémonie des Molières aux Folies Bergère à Paris, le 13 mai 2019.

Depuis des années, l'animateur de France 2 termine ses émissions quotidiennes en lançant trois petits mots : "Ciao, ciao, ciao !" Des salutations sur lesquelles il est revenu lundi 16 décembre 2019 dans Tout le monde veut prendre sa place.

Après avoir décroché pour la troisième fois de sa carrière le titre d'animateur préféré des Français selon un sondage d'OpinionWay publié dans les pages de TV Magazine jeudi 12 décembre dernier, Nagui ne risque pas de changer sa recettes à la télé. Aussi devrait-on continuer à entendre son gimmick de fin d'émission : "Ciao, ciao, ciao !" Une habitude qui ne doit rien au hasard comme il l'a expliqué dans Tout le monde veut prendre sa place lundi 16 décembre.

Un hommage à ses racines

Celui qui a récemment animé le Téléthon en compagnie de Sophie Davant est revenu sur sa petite phrase en réagissant aux propos de Sandrine, la championne en titre du jeu diffusé chaque midi sur France 2. "C'est votre marque de fabrique, et elle s'exporte", a révélé cette dernière avant de préciser : "Ça passe très très bien à tel point, qu'il y a des Américains, de la famille, ou des amis aux États-Unis, qui vous regardent par Internet et qui commencent à faire 'Ciao, ciao, ciao'." Une occasion en or pour Nagui de lever le voile sur sa petite habitude. "Je vais rendre hommage à ma grand-mère et à ma maman, c'est très italien...", a expliqué celui qui est né à Alexandrie, en Égypte, mais dont la mère, Colette Teitelbaum, était franco-italienne.

L'animateur a poursuivi en donnant davantage de détails sur les origines de l'interjection : "Ce que faisait ma grand-mère, c'était d'abord le 'ciao, ciao, ciao', en trois fois... D'abord, elle le faisait avec ce geste-là de la main." Et Nagui d'imiter non pas quelqu'un qui fait au revoir de la main, mais un signe demandant plutôt de s'approcher : "C'est-à-dire que tu me reviennes, il y a un côté comme ça, ça n'est pas un simple au revoir. S'il on va au bout de la tradition, ça veut plutôt dire 'reviens vite !'" Un drôle de moyen de demander à ses téléspectateurs d'être fidèles au poste jour après jour.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.