Nadine Morano évoque la "pudeur" et la "générosité" de Gérard Depardieu

Nadine Morano évoque la "pudeur" et la "générosité" de Gérard Depardieu
Gérard Depardieu lors de sa venue à la foire internationale "Vinexpo" à Bordeaux, le 18 juin 2005.

Gérard Depardieu n'a pas encore livré tous ses secrets. Dans les colonnes du Figaro, le 13 août 2020, c'est la politicienne Nadine Morano qui a dévoilé des aspects méconnus de la personnalité de la légende du cinéma français.

Son nom est connu dans le monde entier : Gérard Depardieu est de loin l'acteur français le plus célèbre de sa génération. Un statut qui pourrait laisser croire que tout a déjà été dit sur la star dont on ne compte plus les rôles iconiques. Pourtant, l'homme au caractère bien trempé conserve encore sa part de mystère. En témoignent les récentes déclarations faites par Nadine Morano à nos confrères du Figaro, au travers desquelles on découvre une tout autre facette de ce monstre sacré.

C'est lorsqu'elle était ministre déléguée chargée de l'Apprentissage et de la Formation professionnelle que Nadine Morano a sollicité le concours de Gérard Depardieu afin de lancer une opération nationale de lutte contre l'illettrisme. Car ce fléau, celui qui a fait grand bruit sur le tournage de "Germinal" le connaît bien. Issu d'un milieu modeste et "analphabète", le comédien aurait confié à l'ex-majorette du Tour de France qu'il "voulait être incarcéré de force dans un lycée pour apprendre à lire et à écrire. (...) Il me racontait qu'il avait dû travailler énormément, lire de nombreux auteurs". "On est très seul lorsqu'on est illettré", se serait-il livré à Nadine Morano avant d'ajouter : "je croyais beaucoup en l'école !"

"Un personnage truculent, sensible, plein de pudeur"

Pour la ministre déléguée d'alors, l'expérience de la star a été d'une grande aide : "Mobiliser une personne connue sur un tel sujet devait permettre de déculpabiliser les gens. Depardieu, en tant que monument du cinéma français aimé par tous, était capable de partager son expérience personnelle de l'illettrisme et la manière dont il l'avait vécu." En travaillant avec l'ex-compagnon de Carole Bouquet, Nadine Morano s'est retrouvée nez à nez avec un Gérard Depardieu qui lui était jusque là inconnu : "J'ai découvert un personnage truculent, sensible, plein de pudeur et de générosité. Lui qui a connu une vie difficile et grandi dans une famille modeste me semblait très attaché à cette cause des illettrés, de ces gens qui, bien souvent, souffrent en silence."

Une collaboration au service de la bonne cause dont la députée européenne se souviendra longtemps.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.