Nabilla, enceinte : elle se "dégoûte" et se trouve "horrible"

Nabilla, enceinte : elle se "dégoûte" et se trouve "horrible"
Nabilla Benattia à la soirée Jean-Paul Gaultier "Scandal Discothèque" organisée à la Fondation Dosne-Thiers à Paris, le 4 juillet 2018.

À quelques jours de la fin de sa grossesse, Nabilla ne se reconnaît plus. Une situation que la businesswoman de 27 ans a évoqué sur Instagram, le 1er octobre 2019, en affirmant qu'elle ne se supportait plus physiquement.

La grossesse de Nabilla touche bientôt à sa fin. L'arrivée de son chérubin est d'ailleurs imminente puisqu'elle est prévue pour le 20 octobre 2019. Et force est de constater que sur les réseaux sociaux, la compagne de Thomas Vergara montre déjà quelques signes d'exaspération. Car en ce qui concerne son physique, la businesswoman a confié qu'elle ne se reconnaissait plus. Une confidence qu'elle a admise dans une story postée sur Instagram, le 1er octobre.

"Je n'arrive plus à me regarder"

"Aujourd'hui clairement je ne me supporte pas. J'en ai marre, je me dégoûte. Je me trouve horrible, j'ai les pieds gonflés, j'ai les cheveux gras alors que je les lave tous les deux jours, j'ai la peau du ventre qui me tire...", a-t-elle assuré. Des symptômes plutôt communs lorsqu'une femme est enceinte et qui commence à réellement exaspérer la sulfureuse brune. "Je ne me supporte plus, je n'arrive plus à me regarder en fait", a-t-elle ajouté. Des complexes qu'elle partage en toute honnêteté avec sa communauté.

Nabilla a beau se plaindre des inconvénients de sa grossesse, elle reste avant tout une future maman impatiente de tenir son bébé dans ses bras. Et comme elle le confiait sur Instagram le 24 août dernier, elle espère "être à la hauteur" du petit Milann (dont elle a révélé le nom le 10 août à ses 4 millions d'abonnés).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.