Muriel Robin réagit avec émotion au décès de Jacqueline Sauvage

Muriel Robin réagit avec émotion au décès de Jacqueline Sauvage
Muriel Robin lors de la représentation de la pièce "Les Monologues du Vagin" à Paris, le 8 mars 2018.

Jacqueline Sauvage, symbole de la lutte contre les violences conjugales, s'est éteinte à 72 ans le 23 juillet 2020. L'actrice Muriel Robin, qui a incarné la femme graciée en fin d'année 2016 à l'écran, s'est exprimée sur cette retentissante disparition.

Jacqueline Sauvage, symbole des femmes battues en France, avait tué son mari violent. Condamnée à dix ans de réclusion criminelle en 2014, elle a finalement été graciée en 2016 par François Hollande. Décédée à l'âge de 72 ans, elle laisse derrière elle un combat qui "a avancé avec (son) cas, mais dans le même temps (qui) recule", a réagi son interprète à l'écran au micro d'Europe 1. Très touchée par le décès de ce "symbole", Muriel Robin a affirmé qu'elle "continuera de se battre". Cet événement arrive au lendemain du décès d'une autre figure emblématique de la lutte pour les droits des femmes, Gisèle Halimi. Et pour l'humoriste, "si ces grandes figures s'en vont, qui va être assez forte ?"

"Sa souffrance n'aura pas servi à rien !"

L'humoriste et actrice, qui fêtera ses 65 ans le 2 août 2020, est connue pour être très engagée dans de multiples causes sociales, comme le droit à l'IVG, la lutte contre les discriminations, les violences conjugales ou le harcèlement. Jacqueline Sauvage, qui a passé quatre ans derrière les barreaux pour le meurtre de son mari, a été campée par Muriel Robin dans le téléfilm d'Yves Rénier "Jacqueline Sauvage : C'était lui ou moi" en 2018. "Le tournage de 'Jacqueline Sauvage', dans lequel j'ai pu ressentir ce que pouvait être 'en vrai' la violence conjugale, ne m'a pas laissée indemne", avait alors indiqué l'actrice dans une pétition en ligne.

Toujours dans une symbolique, rappelons que Muriel Robin avait envoyé "un texto tous les trois jours à Brigitte Macron", soit le laps de temps qui suffit pour qu'une femme tombe sous les coups de son conjoint en France, pour la sensibiliser à cette cause. Toujours sur Europe 1, Muriel Robin a continué de développer sur les violences conjugales : "Il y a plein de Jacqueline Sauvage en France et dans le monde. On ne fait pas assez pour elles. Qui aura ces cadavres sur la conscience ?"

Vos réactions doivent respecter nos CGU.