Muriel Robin ne veut "pas être une charge" : ses dispositions pour sa fin de vie

Muriel Robin ne veut "pas être une charge" : ses dispositions pour sa fin de vie
Muriel Robin à la 26e édition des Trophées du Film Français au Palais Brongniart à Paris, le 5 février 2019.

Interrogée par Télé 2 Semaines à l'occasion de la diffusion, le 7 octobre 2019, du téléfilm "Le Premier Oublié" sur TF1, Muriel Robin a évoqué la maladie d'Alzheimer et a révélé avoir déjà organisé sa fin de vie.

Dans ce téléfilm où joue également M. Pokora, Muriel Robin incarne Françoise, une mère de famille atteinte de la maladie d'Alzheimer. Un jeu engagé qui n'est pas sans lui rappeler sa propre histoire, sa mère, décédée en 2003, ayant été frappée par cette maladie. "Je suis restée avec elle à Saint-Étienne pendant un an, comme si je voulais rattraper le temps perdu. J'ai failli y laisser ma peau. J'ai fait une tentative de suicide...", s'est-elle souvenue auprès de Télé 2 Semaines le 24 septembre.

Des mesures pour épargner ses proches

Pour elle, cette période a été un "cauchemar". "La personne est là, mais elle n'est plus là. On devient fou", a précisé la compagne d'Anne Le Nen. Profondément marquée par cet épisode de sa vie, elle a donc décidé de prendre les devants pour ne pas faire souffrir son entourage en cas de maladie de ce type. "J'ai fait des papiers qui stipulent que, si j'avais une maladie de la sorte et que c'était trop lourd pour mes proches, je préférerais mourir. Je ne veux pas être une charge", a révélé l'humoriste.

Avec ce téléfilm, Muriel Robin espère "permettre à des gens de reconnaître la maladie" d'Alzheimer. "Ça peut les aider à avoir moins peur, a-t-elle ajouté. On parle pas mal d'Alzheimer, mais ce qu'il faudrait, aujourd'hui, c'est en connaître les vrais premiers symptômes. Car plus c'est détecté tôt, plus ça permet d'anticiper."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.