Mort de Michel Legrand : Macha Méril "horriblement triste mais pas abattue"

Mort de Michel Legrand : Macha Méril "horriblement triste mais pas abattue"
Macha Méril au 8e Monte Carlo Film Festival, le 28 novembre 2008.

Le 26 janvier 2019, Michel Legrand mourrait à l'âge de 86 ans des suites d'une septicémie et d'une infection pulmonaire. Deux mois après son décès, sa veuve Macha Méril évoque pour la première fois son deuil, ses souvenirs et ses projets dans les colonnes du Parisien.

Lors d'une interview exclusive accordée au Parisien lundi 18 mars 2019, Macha Méril brise le silence après le décès tragique de Michel Legrand. L'actrice de 78 ans confie notamment avoir été présente jusqu'à ce que son époux malade rende son dernier souffle : "J'ai parlé avec lui jusqu'au dernier moment. Il est parti dans une sorte d'apothéose. C'est ce qui me console le plus. Un monsieur fatigué, diminué, dans un fauteuil, ce n'était pas lui. Bien sûr que je suis horriblement triste mais je ne suis pas abattue. Car il a réussi sa vie et sa mort. D'ailleurs, il n'est pas mort, il est là. Sa musique est là."

Macha Méril en mission pour Michel Legrand

Fière de ce que Michel Legrand a accompli au cours de sa carrière, Macha Méril souhaite désormais faire vivre son oeuvre le plus longtemps possible. "Je veux créer une fondation portant son nom. Il avait cette maison à Montargis dont j'aimerais faire une petite Villa Médicis, un centre avec une salle de concerts, d'enregistrement, de cinéma, des logements pour les musiciens. On va aussi numériser toutes les partitions de Michel, car il écrivait tout à la main. C'est un trésor", assure-t-elle.

"En mission pour Michel", Macha Méril sait néanmoins qu'un immense travail l'attend pour rendre dignement hommage à l'oeuvre de son défunt mari. "Avec moi, il a trouvé une partenaire. Il est venu me chercher, vous savez. Et j'ai le sentiment que c'est comme s'il m'avait choisie et formée pour la suite (...) Je serai toujours là pour lui. J'ai du boulot. Mais je suis confiante, je suis de taille", conclut-elle avec émotion.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.