Mort de Karl Lagerfeld : sa chatte Choupette va-t-elle hériter de sa fortune ?

Mort de Karl Lagerfeld : sa chatte Choupette va-t-elle hériter de sa fortune ?
Portrait de Karl Lagerfeld en Allemagne, le 16 mars 2012.

Marine Cournede

Le 19 février 2019, Karl Lagerfeld s'est éteint à l'âge de 85 ans en laissant derrière lui l'un des plus grands amours de sa vie : sa chatte Choupette. Présente sur le testament du Kaiser, cette sacrée de Birmanie va-t-elle devenir l'un des félins les plus riches du monde ?

À 85 ans, Karl Lagerfeld pensait-il à la mort ? Le 10 avril 2018, interrogé par le magazine Numéro sur l'enterrement du créateur Azzedine Alaïa, l'homme au catogan blanc avait alors évoqué sa propre disparition. "Il n'y aura pas d'enterrement. Plutôt mourir !" avait-il lancé avec humour. Puis de poursuivre : "J'ai demandé à ce que l'on m'incinère et que l'on disperse mes cendres avec celles de ma mère... et celles de Choupette si elle meurt avant moi."

Une fortune déjà estimée à 3 millions d'euros pour Choupette

Aujourd'hui orpheline, Choupette peut-elle hériter de la fortune de son défunt maître ? Selon Gala, Karl Lagerfeld avait pris ses dispositions s'il venait à disparaître avant son chat. Et quand le journaliste de Numéro, en 2018, lui soulignait qu'en France on ne peut léguer d'argent à un animal, le Kaiser répondait : "Ça tombe bien, parce que je ne suis pas français."

Puisque le couturier habitait en France, c'est normalement le droit français qui devrait primer, à moins qu'il ait désigné un nouveau propriétaire pour Choupette, qui dans ce cas-là, hériterait pour elle. Pour rappel, la sacrée de Birmanie possède déjà une fortune dépassant les 3 millions d'euros grâce aux contrats publicitaires accumulés. À noter qu'en 2015, alors invité dans l'émission Le Divan, le couturier avait lâché : "La personne qui s'occupera (de Choupette, ndlr) ne sera pas dans la misère."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.