Mort de Jacques Chirac : les stars lui rendent hommage

Mort de Jacques Chirac : les stars lui rendent hommage
Jacques Chirac en meeting lors de la campagne pour les élections présidentielles, en avril 1988.

Émilie Nougué

Après l'annonce du décès de Jacques Chirac le 26 septembre 2019 à 86 ans, de nombreuses célébrités ont salué sa mémoire dans les médias et sur les réseaux sociaux.

Sur la Toile, jeudi 26 septembre, les hommages à celui qui a dirigé la France entre 1995 et 2007 se sont multipliés. Des messages provenant d'anonymes, de politiques mais aussi de stars, certaines l'ayant côtoyé. "Je ne fais pas de politique mais j'avais eu l'occasion de le rencontrer dans un studio radio. Il m'avait dit : 'monsieur vous devez être influent ici vous devez savoir où sont les Corona.' Il adorait ça", s'est ainsi souvenu Julien Courbet sur Twitter.

Patrick Sébastien "bouleversé"

Nabilla a déjà confié, à plusieurs reprises, être totalement fan de Jacques Chirac. La nouvelle de son décès l'a donc fortement affectée. "Je suis tellement triste", a-t-elle publié, tandis que Faustine Bollaert notait qu'une "page se tourn(ait)". D'autres célébrités, à l'instar de Marina Foïs, Manu Payet, Léa Salamé et Élodie Gossuin, ont partagé des photos cultes du mari de Bernadette, comme celle où il enjambe un tourniquet du métro.

Enfin, Patrick Sébastien et Line Renaud, tous deux amis avec Jacques Chirac, se sont exprimés dans les médias. "Je suis très bouleversé (...) Je connais Chirac depuis mon adolescence, on avait une relation amicale assez forte. (...) Il avait beaucoup d'humour et beaucoup de prestance, c'est le dernier homme politique qu'on a eu. Il a fait énormément de choses en secret pour les autres", a déclaré le premier à BFM TV.

Line Renaud, quant à elle, n'a pas pu retenir ses larmes sur RTL : "J'ai beaucoup de chagrin et à la fois, c'est mieux comme ça. C'est mieux comme ça parce que ce n'était plus Jacques depuis longtemps. (...) C'était un grand homme, un très grand Français. Moi, c'est comme si je perdais un frère."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.