Mort d'un candidat de Koh-Lanta : Denis Brogniart lui rend hommage

Mort d'un candidat de Koh-Lanta : Denis Brogniart lui rend hommage
Denis Brogniart lors du tournage de Koh Lanta.

Après avoir appris le décès de Nicolas Roy, finaliste de la deuxième saison de Koh-Lanta, mardi 25 février 2020 à 48 ans, Denis Brogniart a partagé sur les réseaux sociaux un vibrant hommage à cet ancien candidat.

Quelques mois seulement après la mort de Jean-Claude, ancien candidat de la sixième saison de Koh-Lanta, en novembre 2019, la grande famille de l'émission est sujette à une nouvelle perte. Mardi 25 février, les internautes ont appris la mort de Nicolas Roy. Le finaliste emblématique de la deuxième saison - qui avait retenté sa chance en 2012 dans Koh Lanta : La revanche des héros - est mort à 48 ans des suites d'un cancer de la mâchoire.

Un aventurier charismatique

Une triste nouvelle pour Denis Brogniart qui, sur Twitter le jour même, s'est empressé de lui rendre un vibrant hommage. "Immense tristesse en apprenant le décès de Nicolas, aventurier charismatique de Koh-Lanta. Il s'est battu de toutes ses forces contre ce putain de cancer. Je garde le souvenir d'un homme droit, drôle et attachant", a-t-il écrit. Avant d'ajouter : "Je pense à Aurélie sa femme et à ses 2 enfants. RIP Nico."

Aventurier dans l'âme, Nicolas Roy avait déjà fait part de ses problèmes de santé. Lors d'une interview accordée à TV Mag en novembre 2019, il avait confié avoir envie de retenter sa chance dans l'aventure de TF1 mais être conscient que sa maladie était devenue un véritable frein.

"Aujourd'hui, la tête dirait sans doute oui mais j'ai un problème de santé assez grave. J'ai un cancer de la mâchoire depuis deux ans qui a endommagé ma dentition. Manger une coco dans Koh-Lanta me serait impossible. Physiquement, je suis encore en bonne forme physique, malgré le risque que le mal se répande. Une telle aventure me semble compliquée mais j'ai 47 ans, une chouette vie avec une chouette famille et plein de copains. Il n'y a pas à s'inquiéter pour moi", avait-il déclaré.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.