Miss France : pourquoi Alice Taglioni, Miss Corse 1996, n'a pas concouru ?

Miss France : pourquoi Alice Taglioni, Miss Corse 1996, n'a pas concouru ?
Alice Taglioni au dîner de la cérémonie d'ouverture du 71e Festival de Cannes, le 8 mai 2018.

Invitée de La Bande originale sur France Inter le 4 septembre 2019 pour la promotion du film "Andy", Alice Taglioni est revenue sur son passé de Miss.

Avant d'entamer une carrière d'actrice, en 2001, avec "La Bande du drugstore", Alice Taglioni se destinait à une carrière... dans la musique. La compagne de Laurent Delahousse a en effet fait le Conservatoire en tant que pianiste. Mais, à cette période de sa vie, elle a aussi participé au concours Miss Corse. Face à Nagui sur France Inter, elle a néanmoins confié que ce n'était pas par amour des concours de beauté qu'elle s'y était inscrite, mais parce qu'il y avait "5 000 francs à gagner". Une somme qu'elle a bel et bien empochée puisqu'elle a obtenu le titre.

"Ça allait entraver quelque chose"

"J'ai été élue Miss Corse. C'était drôle, c'était super. Mais c'était un truc de vacances. Pour moi, c'était vraiment très particulier d'être élue 'miss de beauté' parce que je n'étais pas du tout, mais alors pas du tout, à l'aise avec ce que je représentais, avec moi-même, avec mon corps", s'est souvenue l'actrice. Et si elle a précisé que "c'était une espèce de défi relevé (qui avait été) quelque part enrichissant", elle n'a pas voulu continuer dans cette voie et a ainsi refusé d'aller à l'étape suivante : Miss France. Restait encore à prévenir Geneviève de Fontenay...

Mais le coup de téléphone entre la jeune Alice Taglioni et la dame au chapeau s'est en réalité très bien passé. "Elle savait que j'étais au Conservatoire de piano donc je lui ai dit 'Je passe mon prix cette année, ça va me bloquer' et elle a été très compréhensive tout de suite. J'ai beaucoup de respect pour elle", a ainsi raconté la comédienne. Ce n'est donc pas elle qui a participé à Miss France 1997, mais sa dauphine, Delphine Cheuva.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.