Miss France 2020 : Vaimalama Chaves confirme "des tensions"

Miss France 2020 : Vaimalama Chaves confirme "des tensions"
Vaimalama Chaves au Festival du Cinéma Américain de Deauville, le 10 septembre 2019.

Reçue dans Touche pas à mon poste !, mardi 17 décembre 2019, Vaimalama Chaves s'est confiée sur les tensions présentes durant l'élection Miss France 2020.

Samedi 14 décembre 2019, l'élection Miss France a trouvé sa nouvelle représentante : Clémence Botino. À 22 ans, Miss Guadeloupe 2019 a été sacrée Miss France 2020. Mais alors qu'à l'écran l'élection allait bon train, certaines animosités se faisaient entendre en coulisses. Invitée dans Touche pas à mon poste !, mardi 17 décembre, Vaimalama Chaves s'est exprimée sur les rumeurs de tensions entre les candidates.

Des tensions se faisaient sentir

"L'an dernier, nous avions une promotion très bienveillante. Cette fois, il y a eu des tensions et quelques heurts dans le groupe. C'est rare que je sois obligée de prendre la parole deux ou trois fois pour dire : 'Les filles c'est une aventure humaine... Soyez gentilles'", avait confié Sylvie Tellier au Parisien le 14 décembre. Des propos que Vaimalama Chaves a ensuite confirmés à Cyril Hanouna et son équipe. "J'ai eu des témoignages, c'est vrai qu'elles faisaient part de quelques tensions", a-t-elle seulement précisé sans dévoiler les raisons.

Des faits également rapportés par la gagnante. En effet, dans une interview accordée au Parisien, dimanche 15 décembre, Miss France 2020 s'est également épanchée sur le sujet. "Trente filles ensemble, il y aura toujours des rumeurs, mais ce n'est pas pour autant qu'il faut en faire un fromage", avait-elle déclaré avant de poursuivre : "Rester éloignée de tout cela m'a permis de me protéger. Certaines candidates à cause de la compétition et des tensions, se sont complètement éparpillées."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.