Miss Corse 2018, filmée seins nus sur TF1 : en colère contre Sylvie Tellier

Miss Corse 2018, filmée seins nus sur TF1 : en colère contre Sylvie Tellier
Sylvie Tellier lors des internationaux de tennis de Roland-Garros à Paris, le 4 juin 2019.

Le 15 décembre 2018, pendant l'élection Miss France 2019, les caméras de TF1 dévoilent les coulisses de la cérémonie. Malheureusement, elles immortalisent deux candidates topless. Un souvenir toujours aussi douloureux pour Manon Jean-Mistral qui a décidé d'attaquer Endemol, société qui produit le prime.

L'an passé, Manon Jean-Mistral, Miss Corse 2018, concourait pour décrocher l'écharpe de la reine de beauté 2019. Mais pour elle, l'élection n'est pas un bon souvenir, les caméras l'ayant filmée à moitié nue, tout comme une autre candidate, Miss Aquitaine. Depuis, impossible de passer outre ce "gros couac" comme l'avait qualifié à l'époque Sylvie Tellier. "Ce qui me poursuit le plus, c'est l'incident le soir de Miss France", a en effet expliqué la jeune femme à Corse-Matin, le 6 septembre 2019.

"C'est ma personne qui est touchée, pas la Miss"

Et pour cause, selon elle, ni la directrice générale du comité Miss France, ni TF1 ne lui ont présenté des excuses. "Je n'ai eu aucun retour, aucune excuse, rien. J'ai arrêté d'attendre quelque chose d'eux. Après le prime, Sylvie Tellier avait dit à la télévision qu'elle s'excusait et qu'elle trouvait que ça avait gâché le show. Endemol m'a offert un bouquet de fleurs et des chocolats. C'est tout", a révélé Manon Jean-Mistral, avant de préciser être toujours dans un bras de fer judiciaire avec Endemol : "On attend des nouvelles. Je ne compte pas arrêter, même si on devait me destituer si je me défends. C'est ma personne qui est touchée, pas la Miss. C'est pour ça que le comité Miss Corse me soutient."

Il faut dire que peu après l'élection qui a vu la victoire de Vaimalama Chaves, le passage où Manon Jean-Mistral est seins nus a fait le tour du Web et pas seulement sur les réseaux sociaux. "Je n'ai pas signé mon contrat pour passer topless à la télévision ! Cela a eu des conséquences. Certaines personnes m'ont dit 'T'as pas honte de montrer tes seins à la télé ?'. Quand on tape mon nom sur Internet, ce qui sort, c'est le 'scandale'. Vous trouvez cela normal que neuf mois après, on soit encore sur un site porno ?", a-t-elle demandé avant de conclure : "C'est pour cela qu'on attaque Endemol." Affaire à suivre donc...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.