Mimie Mathy : un épisode de Joséphine, Ange gardien fait polémique

Mimie Mathy : un épisode de Joséphine, Ange gardien fait polémique
Mimie Mathy et Owen Kanga dans l'épisode "Enfin Libres !" de "Joséphine, Ange gardien".

Solène Filly

Un nouvel épisode de "Joséphine, Ange Gardien" sera diffusé sur TF1 le 26 août 2019. Baptisé "Enfin Libres !", il abordera la question de l'esclavage dans la Guadeloupe des années 1830. Un thème qui a fait vivement réagir les internautes.

Mercredi 7 août, Mimie Mathy a partagé sur son compte Twitter la première photo d'un épisode inédit de "Joséphine, ange gardien", dont la diffusion est prévue pour le 26 août prochain. Une aventure qui la verra se rendre en Guadeloupe dans les années 1830 afin d'aider une de ses connaissances à retrouver ses origines. Là-bas, elle fera la rencontre de Vénus (Sandrine Salyères) et Scipion (Souleymane Touré), un couple d'esclaves, dont l'histoire d'amour est vue d'un mauvais oeil par l'intendant de la plantation, Roland. Et pour cause : celui-ci est amoureux de Vénus et compte donc tout faire pour condamner à mort Scipion.

Le cliché du "sauveur blanc" critiqué

Un scénario "très touchant" pour Mimie Mathy, qui s'est exprimée auprès de la radio La Première, puisqu'il s'inspire "d'histoires vraies" : "Cette période a vraiment existé avec des hommes complètement fous qui en asservissaient d'autres. C'est un fléau qu'ont connu beaucoup de pays - et que connaissent encore certains pays. Ça n'aurait jamais dû exister."

Mais pour plusieurs internautes, cet épisode est de très mauvais goût. Sur Twitter, ces derniers ont ainsi écrit : "Un grand moment de cinéma en perspective, Mimie Mathy en libératrice des opprimés. À quand le rôle de Jeanne d'Arc ?", "J'apprécie l'effort de parler du passé esclavagiste de la France en prime sur TF1 (même si le scénario semble basé sur le cliché du sauveur blanc). En revanche, est-ce que les gens savent que la Guadeloupe c'est la France ? Pas sûr" ou encore "Dîtes moi que c'est une blague !! Par respect pour tous les Noirs morts pour leur liberté dites-moi que c'est une blague !!"

D'autres, encore, ont encouragé les personnes choquées par cet épisode à se rendre sur le site du CSA afin de signaler l'épisode et d'essayer d'en empêcher sa diffusion dans les semaines à venir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.