Mike Horn, en Arctique : après son message de détresse, il se veut rassurant

Mike Horn, en Arctique : après son message de détresse, il se veut rassurant
Mike Horn lors de remise des GQ Awards "Les Hommes de l'Année 2018" au Centre Pompidou à Paris, le 26 novembre 2018.

Mike Horn et Børge Ousland sont actuellement plongés dans des conditions de vie chaotiques, alors qu'ils traversent l'arctique sur des paires de skis. Photo à l'appui.

Les aventuriers Mike Horn et Børge Ousland se sont lancés un défi de taille : traverser la banquise arctique en skis de randonnée. En pleine expédition, les 2 célèbres explorateurs partagent l'avancée de cette expérience périlleuse avec leurs milliers d'admirateurs sur leurs comptes Instagram. Seul hic, ces derniers jours, les 2 amis se sont retrouvés confrontés à des vents violents et des températures extrêmes (-40°), ce qui a dégradé leur santé.

Un rétropédalage express

Preuve en est, la photo partagée lundi 25 novembre 2019 par Mike Horn sur laquelle Borge Ousland apparaît avec une grosse gelure sur le nez. Dans le message d'origine (désormais modifié), l'aventurier le plus connu du PAF se montrait alarmant. "Nous avons installé notre campement avec Borge Ousland derrière une grande arrête, juste à temps avant que les vents violents ne nous frappent. On a bien cru que la tente allait s'envoler avec nous à l'intérieur. (...) Au moment où je vous parle, nous sommes à bout de force, nous avons perdu beaucoup de poids. Nous nous sentons faibles et nous n'avons plus beaucoup de nourriture, nous en avons assez pour nous sortir d'ici mais ce sera très dur", expliquait-il.

Quelques heures plus tard, Mike Horn modifiait son texte pour probablement rassurer ses proches. "Il est certain que j'ai connu des week-ends plus faciles dans ma vie d'explorateur. Après les obstacles et les difficultés sans fin de la semaine dernière, Borge Ousland et moi-même sommes reconnaissants de commencer la semaine avec un nouvel état d'esprit. Aujourd'hui, malgré nos blessures (comme on peut voir sur la photo), nous nous sentons fatigués, mais rien ne peut nous arrêter. Nous savons que l'arrivée est proche, nous devons maintenant rassembler la force qu'il nous reste pour nous battre et y parvenir", a-t-il affirmé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.