Mike Horn, "comme un zombie sans but précis" depuis son sauvetage

Mike Horn, "comme un zombie sans but précis" depuis son sauvetage
Mike Horn pose à Paris le 18 septembre 2018.

Secouru après s'être retrouvé en grande difficulté, voire en danger de mort, lors de sa traversée de l'Arctique, l'explorateur a donné de ses nouvelles le 11 décembre 2019 sur les réseaux sociaux.

L'expédition de Mike Horn et de son coéquipier Børge Ousland, consistant à traverser l'océan Arctique glacé à ski, a failli virer au drame. Mais l'heure est désormais au soulagement puisque les deux aventuriers ont été secourus et se trouvent à bord du Lance, un navire brise-glace, encore coincé dans les eaux gelées.

"Je me sens vidé"

Alors qu'il reprend des forces, Mike Horn a partagé mercredi 11 décembre un cliché montrant son visage marqué par les blessures et la fatigue. En légende, il a confié être encore extrêmement affaibli. "Bien que mon corps soit à bord de Lance, dans un environnement sûr et sécurisé, mon esprit est toujours sur la glace errant autour des glaçons, de l'eau libre..., a-t-il écrit. (...) Je ne dors pas aussi bien que je l'ai fait sur la glace en raison du manque de fatigue, je me sens vidé et je me promène comme un zombie sans but précis."

"Cette expédition a tellement pris de nous, et même si je guéris rapidement, je sais que cela me prendra du temps pour me retrouver. Børge Ousland et moi avons poussé nos limites bien au-delà de ce que nous pouvions imaginer", a poursuivi le présentateur de The Island.

Après avoir remercié ses fans et ses proches pour leur soutien, il a tenu à rester positif : "Ce que j'ai vécu a ajouté de la valeur à ma vie, la seule valeur que j'ai est d'exister, valeur que je ne peux jamais perdre, valeur qui vit à l'intérieur de moi-même et que je peux porter avec moi pour le reste de ma vie."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.