Mika : son père a été pris en otage pendant 8 mois au Koweït

Mika : son père a été pris en otage pendant 8 mois au Koweït
Mika lors de l'événement du UNHCR à Milan, le 9 novembre 2017.

Mina Levy

Lors d'un entretien avec Le Monde paru le 9 février 2019, Mika est revenu sur un épisode traumatisant de son enfance.

Actuellement juré de l'émission The Voice sur TF1, Mika s'est longuement entretenu auprès du Monde, paru ce 9 février. Entre son somnambulisme et son harcèlement scolaire, le célèbre chanteur a notamment dévoilé un moment choquant de sa vie, à savoir lorsque son père a été retenu en otage pendant 8 mois. Une période traumatisante pour ce dernier et qui a vivement impacté sa vie par la suite.

"Nous n'avions pas de contact, juste un fax"

Ayant "un très bon job dans la finance", le père de Mika "a été envoyé par sa banque en voyage d'affaires, au Koweït. Il s'est trouvé pris dans l'invasion du Koweït par Saddam Hussein, pendant la première guerre du Golfe, et a été retenu à l'ambassade américaine pendant huit mois. Nous n'avions pas de contact, juste un fax de temps en temps. La stabilité qu'on connaissait avec mes soeurs s'est alors écroulée", a expliqué l'interprète de Lollipop. Et de poursuivre : "Quand mon père est revenu, barbu, amaigri, ses yeux étaient différents. On ne l'a plus appelé 'papa' mais 'Mike', je ne sais pas pourquoi. Après le traumatisme qu'il avait vécu, il a eu du mal, il a été licencié."

"On a tout perdu. J'ai appris à gérer les huissiers : quand ils sonnent, dire qu'il n'y a pas d'adultes à la maison, qu'on ne peut pas ouvrir parce qu'on ne les connaît pas. Mais à la quatrième visite, je les ai vus tout prendre chez nous, moi assis sur le canapé rouge. Je ne pardonnerai jamais à un système qui permet ça. Cette invasion dans ce qui est sacré, la maison. Cette punition injustifiée", a exposé le musicien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.