Michou : un an après son décès, son compagnon fait de tendres confidences

Michou : un an après son décès, son compagnon fait de tendres confidences
Michou à la première du show de Conchita Wurst au Crazy Horse à Paris, le 9 novembre 2014.

Le 26 janvier 2020, le fantasque Michou s'éteignait à l'âge de 88 ans. Désormais disparu depuis un an, le directeur de cabaret est encore dans toutes les mémoires, y compris celle de son dernier compagnon, Erwann Toularastel, qui a accepté pour la première fois de se confier au Parisien.

Ouvertement homosexuel, Michou partageait la vie de son bien-aimé Erwann Toularastel depuis 2001. Presque deux décennies de pur bonheur pour le couple qui s'assumait au grand jour. Depuis le décès du prince bleu, comme il était surnommé, son compagnon a eu du mal à remonter la pente et à surmonter l'absence. "C'est un grand vide pour moi. Vous ne passez pas vingt ans avec un personnage comme lui sans garder plein de souvenirs. Je pense à lui tous les jours que Dieu fait...", a-t-il tendrement déclaré.

"Je ne l'imagine pas rester cloîtré chez lui"

Quelques semaines après son décès, la France se voyait confinée à l'extrême pour faire face à l'épidémie mondiale de coronavirus. Une vie sédentaire qui, selon Erwann Toularastel, n'aurait pas du tout plu à Michou. "Il ne l'aurait pas supporté. Je ne l'imagine pas rester cloîtré chez lui, alors que tous les dimanches, nous allions écouter l'accordéon à La Mascotte, rue des Abbesses. Il avait du nez, alors il est parti avant !", a-t-il lâché avec humour.

Concernant l'héritage du roi de la nuit, ce dernier laisse derrière lui son célèbre cabaret transformiste de Montmartre. Depuis un an, l'édifice reste portes closes, conformément aux volontés de son propriétaire. "Lorsque j'aurai tiré ma révérence, je souhaite que mon cabaret ferme définitivement ses portes. J'ai toujours pensé que le cabaret et moi sommes indissociables", déclarait-il dans son livre autobiographique paru en 2017. Reste à savoir si son voeu sera "définitivement" exaucé...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.