Michèle Torr révèle sa séparation d'avec Jean Pierre Murzilli

Michèle Torr révèle sa séparation d'avec Jean Pierre Murzilli
Michèle Torr et Jean-Pierre Murzilli posent à Lisbonne, le 22 février 2018.

Fabien Gallet

À 72 ans, l'interprète de Emmène-moi danser ce soir a changé de cap dans sa vie sentimentale, ce qu'elle a fait savoir au cours d'un entretien avec Nice-Matin.

Dans une interview accordée à Nice-Matin, Michèle Torr s'est épanché sur son combat contre la sclérose en plaques, maladie dont est victime son fils Romain, et la genèse de son nouvel album, "Je vais bien", enregistré "après une longue période d'absence en studio" : "Pour tout dire, je faisais tranquillement mes tournées - dont Âge tendre et tête de bois - avec les chansons que le public voulait entendre. Et parfois, dans la vie, des choses vous bousculent, vous secouent", a-t-elle confié avant de révéler : "J'ai vécu une séparation et rapidement l'envie d'écrire est venue."

Proche des femmes victimes de pervers narcissiques

Michèle Torr a ainsi mis fin à 24 ans de haut et de bas avec Jean-Pierre Murzilli, celui à qui elle avait dit "oui" en 1995 avant de divorcer quelques années plus tard... et dont elle était retombée dans les bras par la suite. Leur histoire avait été marquée par une plainte pour violences conjugales il y a une dizaine d'années. Pour autant, la chanteuse était restée auprès de son compagnon, dont le comportement était, selon elle, liée à un état de santé compliqué.

Dans son nouveau disque, Michèle Torr aborde d'ailleurs une thématique lourde : celle des femmes victimes de pervers narcissiques. Un choix loin d'être anodin. Et pour cause, la chanteuse s'est inspirée de sa propre expérience. "Ces nouvelles chansons sont effectivement proches de mon ressenti. J'ai été bouleversée par un reportage que j'ai vu tard dans la nuit sur les pervers narcissiques et sur le parcours de ces femmes qui témoignaient. Je me suis sentie proche d'elles", a-t-elle expliqué à Nice-Matin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.