Michel Sardou agacé : Non, il n'a "jamais écrit" de lettre islamophobe

Michel Sardou agacé : Non, il n'a "jamais écrit" de lettre islamophobe
Michel Sardou en concert au Palais Omnisports de Paris Bercy à Paris, le 12 décembre 2012.

En ce mois d'octobre 2020, une lettre présentée comme écrite par Michel Sardou a refait surface sur les réseaux sociaux. Partagé des milliers de fois, ce texte ponctué de clichés racistes et islamophobes n'a, en réalité, jamais été rédigé par l'interprète des Lacs du Connemara.

"Moi, l'Islam, je m'en tape le coquillard" : c'est ainsi que débute cette lettre attribuée à Michel Sardou et qui circule sur Facebook. Elle a ressurgi le 7 octobre, soit une semaine après l'attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo. Puis les partages se sont multipliés après l'attentat qui a visé Samuel Paty, professeur à Conflans-Sainte-Honorine.

Une plainte déposée par le chanteur

D'après le service de vérification de l'AFP, cette lettre a été publiée pour la première fois en 2010 sur un site québécois. Elle avait déjà connu un certain succès en 2015 après les attentats de Paris, et était présentée comme étant adressée à François Hollande. Le fils de Jacky Sardou, qui a été brièvement hospitalisé en début d'année, s'était alors défendu auprès de Franceinfo. "Je suis abasourdi, effondré, sur le cul. Je suis tout sauf ce qu'ils disent ! Je n'ai jamais été raciste de ma vie, ni islamophobe ! C'est pire qu'une insulte ou une gifle", avait-il déclaré, ajoutant : "Je ne sais pas qui est l'abruti qui s'est servi de mon nom pour déverser son fiel, mais si je le choppe il ne va pas regretter le voyage !"

Le 19 octobre 2020, auprès de l'AFP, Michel Sardou a une nouvelle fois démenti être l'auteur de ce texte s'en prenant aux "musulmans pas vraiment islamistes mais un peu islamiques", aux "mafias chinoises", aux "Africains polygames", aux "maquereaux roumains", ou encore aux "pseudo sans-papiers". "Je n'ai jamais écrit cette lettre. Cela fait des années qu'elle traîne sur les réseaux sociaux. J'ai porté plainte il y a plusieurs années pour usurpation d'identité", a-t-il indiqué.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.