Michel Polnareff : sa drôle de proposition pour le déconfinement

Michel Polnareff : sa drôle de proposition pour le déconfinement
Michel Polnareff en concert à l'AccorHotels Arena de Paris, le 7 mai 2016.

Sur Twitter, le 14 avril 2020, l'interprète de Lettre à France a lancé un drôle de défi à ses abonnés à réaliser le 11 mai prochain, jour où pourrait être amorcé le déconfinement.

Lundi 13 avril à 20h02, Emmanuel Macron a annoncé à la télévision la prolongation du confinement jusqu'au 11 mai. À partir de cette date, si la pandémie ne s'est pas aggravée, les écoles, collèges et lycées devraient rouvrir progressivement, des millions de personnes pourraient reprendre une activité professionnelle et il ne serait plus nécessaire de se déplacer avec une attestation.

Tous à poil le 11 mai ?

Le discours du chef de l'État, vu par près de 37 millions de téléspectateurs, a logiquement fait beaucoup réagir. Mais s'il y a bien une réaction à laquelle on ne s'attendait pas, c'est celle de Michel Polnareff. Le chanteur, dont le dernier album studio, "Enfin !", est paru en 2018, a tout simplement proposé de passer le 11 mai dans le plus simple appareil. "11 May ?, 11 May à poil ?", a-t-il publié au lendemain de l'allocution présidentielle.

Si ce jeu de mots avec "On se met à poil" a fait rire plusieurs de ses abonnés, tous n'ont pas réagi de la même manière face à cette proposition insolite. Alors que certains lui ont répondu "Chiche ?", d'autres lui ont demandé de ne pas passer à l'acte. "Épargnez nous ça, merci", peut-on ainsi lire sur le réseau social.

Il faut dire que l'artiste serait bien capable de mettre son tweet en pratique. Rappelons qu'en octobre 1972, il avait fait scandale en dévoilant ses fesses sur une affiche.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.