Michel Leeb sur son sketch de L'Africain : "Je m'en veux terriblement"

Michel Leeb sur son sketch de L'Africain : "Je m'en veux terriblement"
Michel Leeb sur la scène du Casino de Paris lors de la générale de son spectacle "Michel Leeb - 40 ans !" à Paris, le 14 décembre 2017.

Invité dans Par Jupiter, sur France Inter, le 1er octobre 2019, l'humoriste a exprimé des regrets concernant son sketch polémique : L'Africain.

Dans ce sketch imaginé dans les années 1980, Michel Leeb caricaturait un homme africain en prenant un accent très marqué. Une imitation qu'il a refaite sur scène en 2018 et pour laquelle il a alors été accusé de racisme. "Blessé" par ce qu'il estime être "un malentendu terrible", l'humoriste confie aujourd'hui qu'il s'agissait là d'un "geste mal compris, qu'on a fait sans réfléchir".

"C'est des choses que je regrette d'avoir faites"

"Il n'y avait aucune incitation à la haine raciale", tient à faire savoir celui qui a récemment été accusé de plagiat et dont la fille, Fanny, lutte contre un cancer du sein très agressif. "Je suis d'accord, j'ai pu faire du mal et je regrette profondément d'avoir pu choquer et faire de la peine. Je m'en veux terriblement mais le fait de prendre l'accent n'est pas une incitation mais une caricature. La caricature fait partie de notre culture. Il y avait un geste ... bon... c'est des choses que je regrette d'avoir faites", déplore-t-il.

Connu pour avoir fait d'autres caricatures comme Le Chinois et Le Suisse, Michel Leeb avait déjà évoqué, ces dernières années dans les médias, les polémiques entourant ces sketchs. S'il a toujours nié toute forme de racisme dans ses imitations ("Ce n'était pas du tout désobligeant", assurait-il ainsi en octobre 2016 sur BFMTV), il n'avait jusqu'à présent jamais exprimé de regrets quant au fait d'avoir pu blesser des gens.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.