Michaël Youn : son stratagème "fou" pour échapper au service militaire

Michaël Youn : son stratagème "fou" pour échapper au service militaire
Michaël Youn et le chien Lucky au photocall du film "Lucky" lors de la 23ème édition du festival international du film de comédie l'Alpe d'Huez, le 17 janvier 2020.

Michaël Youn a toujours été un petit peu foufou. Son audace payait déjà à l'heure de son service militaire obligatoire. Celui qui interprétait le rôle loufoque de "Fatal" en 2010 raconte à Konbini comment il a été réformé, au grand dam de son père qu'il lui a en vraiment voulu lorsqu'il l'a appris.

L'acteur-réalisateur a récemment déclaré à Konbini qu'il avait usé d'une ruse bien particulière pour esquiver le service militaire, obligatoire à l'époque. Décidément, la comédie lui sied assez bien. Avant même de se lancer dans sa carrière d'animateur, puis d'acteur, Michaël Youn a pu être réformé P4 (psychiatrique). Pour cela, il a été pendant trois jours, le temps de l'évaluation d'aptitude, "fou (...) mon truc à moi, c'était que je faisais la moto". Une blague utile qu'il a poursuivi tout ce temps durant. À chaque test, il faisait un bruit de moto avec sa bouche. Au test auditif, il fait mine d'enlever son casque en rétorquant : "Je ne vous entends pas, j'ai mon casque."

Il confie aussi : "Je ne voulais pas du tout faire l'armée." Et le réalisateur de "Divorce Club" de développer sur les répercussions de son acte : "Mon père m'en a beaucoup voulu, d'ailleurs. Il est pied-noir d'Algérie" et aux yeux de celui-ci "c'était l'occasion pour moi de la remercier". Donc "il fait lui a fait la gueule pendant quasiment un an".

Un service militaire dont se sont bien passés certains de ses confrères

Le trublion du Morning Live n'est pas le seul à être arrivé à ses fins. En effet, d'autres avant lui ont avoué avoir réussi à passer entre les mailles du filet qui a été dissous en 1997 par le président de l'époque, Jacques Chirac. Des techniques de réformations chez les artistes et célébrités, nous pouvons nommer la plus dangereuse qu'Alain Chabat a mise en place. Le créateur du Burger Quiz a prétendu à une tentative de suicide avec des somnifères. Quant à Nagui, il a risqué la prison dans son pays natal l'Égypte, ou encore Thierry Ardisson, qui s'est également fait passer pour fou, mais cette seulement grâce à un certificat médical d'un proche médecin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.