Michaël Youn en colère contre les artistes qui critiquent les mesures sanitaires

Michaël Youn en colère contre les artistes qui critiquent les mesures sanitaires
Michaël Youn lors de la diffusion du film "Lucky" au cours du 23e Festival du film de l'Alpe d'Huez, le 17 janvier 2020.

Alors que l'épidémie de coronavirus continue de sévir dans le monde entier, les salles de spectacle et cinémas sont contraints de rester fermés. Des mesures gouvernementales de plus en plus contestées, notamment par les acteurs de la culture française comme Nicolas Bedos, Jean-Pierre Foucault, Philippe Etchebest ou encore Jean-Marie Bigard. Michaël Youn, lui, appelle à se montrer patient.

"Je trouve que certains de mes camarades ouvrent un peu trop leur gueule en ce moment à demander de rouvrir les salles de cinéma et les théâtres", déclare-t-il sans filtre, le 19 janvier 2021 sur les ondes d'Europe 1. Pour autant, Michaël Youn assure comprendre les tensions naissantes. "Je comprends leur frustration, je comprends la frustration des Français aussi qui sont en manque de vie sociale et de culture !", a-t-il assuré.

"Il faut qu'on soit solidaires"

Visiblement agacé, l'acteur et réalisateur de 47 ans a vivement incité ses camarades à faire preuve de patience et de solidarité. "Attendez ! Laissez les choses rentrer dans l'ordre. Oui, c'est difficile, c'est difficile pour tout le monde. Mais je crois que vraiment, c'est un moment où il faut qu'on soit solidaires. C'est facile de dire que ce ne sont pas les bonnes mesures, de se planquer ensuite derrière un compte Instagram ou Twitter", a-t-il martelé.

Pourtant, Michaël Youn a lui aussi été sévèrement touché par le contexte sanitaire. Sorti le 14 juillet 2020, son film "Divorce Club" a été un échec cuisant, avec seulement 700 000 entrées en salles et ce, malgré les nombreuses récompenses raflées au préalable. "On avait pris des récompenses à l'Alpe d'Huez. On était sur une superbe lancée, ça allait faire un carton. Mais il y a 60 000 personnes qui sont mortes du Covid-19 en France. Donc est-ce que j'ai le droit de me plaindre pour des entrées au cinéma ? Non", a-t-il conclu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.