Michael Jackson : les nouveaux éléments de son autopsie sont très inquiétants

Michael Jackson : les nouveaux éléments de son autopsie sont très inquiétants
Michael Jackson aux World Music Awards à Monaco, le 10 mai 2000.

Voilà maintenant onze ans que Michael Jackson nous a quittés. Affaibli par des années de lutte physique et mentale, le roi de la pop avait succombé à un arrêt cardiaque provoqué par une overdose d'anesthésiques. Souffrant de divers maux et défiguré par ses opérations de chirurgie esthétique, personne n'est sans savoir que le chanteur n'était pas au top de sa forme. Néanmoins, les nouveaux détails de son autopsie, révélés par le Daily Mirror, attestent que son état de santé était bien plus grave encore...

Lundi 21 décembre 2020, The Daily Mirror a dévoilé de très inquiétants détails sur l'état de santé global de Michael Jackson au moment de sa mort. Décédé à l'aube de son 51e anniversaire, le roi de la pop souffrait très probablement d'anorexie sévère. En effet, il ne pesait que 55kg et son estomac n'était rempli que de pilules partiellement dissoutes. De plus, le rapport d'autopsie révèle que son corps et plus précisément ses hanches, ses épaules ou encore ses cuisses étaient recouverts de marques de piqûres potentiellement liées à de multiples injections d'analgésiques.

"Il était en phase terminale de déclin"

"Les marques d'injection sur tout son corps et la défiguration causée par des années de chirurgie plastique montrent qu'il était en phase terminale de déclin depuis quelques années", rapporte une source proche de Michael Jackson. D'autres détails, jusqu'alors inconnus, viennent alourdir ce bilan de santé déjà très préoccupant : le chanteur souffrait aux tibias, aux genoux et au dos, ses lèvres étaient tatouées de rose, de même que ses sourcils et l'avant de son cuir chevelu l'étaient en noir. Il avait également une perruque collé à son crâne. "Il avait la peau et les os, ses cheveux étaient tombés et il ne mangeait que des pilules quand il est mort", ajoute la même source anonyme. À noter que de nombreuses tâches claires et foncées relevées sur son corps confirment que le chanteur était bel et bien atteint du vitiligo.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.