Melania Trump, "dévastée" après avoir plagié un discours de Michelle Obama

Melania Trump, "dévastée" après avoir plagié un discours de Michelle Obama
Melania Trump lors de la signature de la loi S.1790 à Joint Base Andrews, le 21 décembre 2019.

Avant que son mari ne devienne président des États-Unis, l'actuelle First Lady a eu l'occasion de s'exprimer publiquement lors de la Convention nationale républicaine de 2016. Elle y a prononcé un discours qui n'était pas le fruit de ses efforts. De quoi provoquer un tollé dont elle a eu du mal à se remettre.

C'est dans les pages de "Free, Melania", une biographie non-autorisée publiée en décembre 2019 par une journaliste de CNN, Kate Bennett, que l'histoire du plagiat de Melania Trump est revenue sur la table. Les faits remontent à 2016. Invitée à prendre la parole à la Convention nationale du parti Républicain à quelques mois des élections, l'épouse de Donald Trump livre un discours qui fait tilter plusieurs personnes.

"Elle était déchirée de culpabilité"

Ces dernières remarquent en effet que certains passages rappellent un peu trop un autre discours, celui-là prononcé 8 ans plus tôt par une certaine Michelle Obama... lors de la convention démocrate. Cette gaffe serait "liée, en premier lieu, à un manque de personnel", précise Madame Figaro qui, citant un passage écrit par l'auteure du livre, indique que le discours était "passé entre les mailles du filet".

"Après cet épisode, Melania a été dévastée, explique Kate Bennett dans "Free, Melania". Elle n'était plus elle-même, comme me l'a dit un assistant. Pourtant, il n'y a pas eu d'esclandres ou de claquements de portes, de vaisselle qui vole et qui se casse, de rage aveugle ou d'une quelconque réprimande envers son personnel qui avait laissé passer cette bourde." Et la journaliste d'ajouter : "Au lieu de ça, elle s'est isolée, elle était découragée, déchirée de culpabilité. Elle avait l'impression d'avoir laissé tomber l'équipe. À la base, tout ce qu'elle voulait c'était monter sur scène, donner une belle performance et remporter une grosse victoire." La victoire fut au rendez-vous, mais la honte aussi...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.