Meghan Markle et Harry : le Canada va cesser de payer pour leur sécurité

Meghan Markle et Harry : le Canada va cesser de payer pour leur sécurité
Le prince Harry et Meghan Markle arrivent à la cérémonie des WellChild Awards à Londres, le 15 octobre 2019.

Alors que Meghan Markle et le prince Harry quitteront officiellement la monarchie britannique le 31 mars 2020, un homme politique canadien a déclaré, le 27 février, que le Canada allait arrêter de payer pour leur sécurité.

Depuis le début de l'année 2020, le prince Harry, Meghan Markle et leur fils Archie vivent dans une belle villa au Canada. Une arrivée qui a fait grincer les dents de certains Canadiens, selon un sondage réalisé pour la chaîne CTV, début février. En effet, 77% des contribuables de ce pays ne souhaitent pas payer pour la sécurité du couple britannique.

Une aide qui prendra fin dans un mois

Jeudi 27 février, auprès de CBC News, Bill Blair, ministre de la Sécurité Publique et de la Protection civile du Canada, a confirmé que son pays avait bien payé pour la sécurité du prince Harry et de Meghan Markle depuis leur arrivée sur le territoire. "Étant donné que le duc et la duchesse sont actuellement reconnus comme des personnes jouissant d'une protection internationale, le Canada a l'obligation de fournir une assistance en matière de sécurité", a-t-il expliqué. Néanmoins, cette aide financière prendra fin le jour de l'officialisation du Megxit. "L'assistance cessera dans les prochaines semaines, en raison de leur changement de statut", a-t-il ajouté.

Dès lors, la famille royale britannique prendra-t-elle ces frais en charge ou le couple Sussex paiera-t-il ses gardes du corps de sa propre poche ? Si la question n'est pas encore résolue, CBS News avance que ses frais de sécurité seraient compris entre 9 millions et 27 millions d'euros par an.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.