Meghan Markle et Harry iront-ils vivre en Afrique après la naissance du bébé ?

Meghan Markle et Harry iront-ils vivre en Afrique après la naissance du bébé ?
Le prince Harry et Meghan Markle fêtent les 50 ans de l'investiture du prince de Galles au palais Buckingham à Londres, le 5 mars 2019.

Alors que la grossesse de la duchesse de Sussex arrive à son terme, de nombreuses questions se posent. Parmi les principales interrogations : le lieu de résidence des futurs parents. Alors, Angleterre ou pays étranger ?

Où vont vivre Meghan Markle et son époux le prince Harry une fois que le royal baby aura pointé le bout de son nez ? C'est la question que se posent de nombreux spécialistes de la famille royale, favorisant ainsi les rumeurs. Mais il est des déclarations qui pèsent plus que d'autres. C'est le cas des propos d'une source de Buckingham Palace partagés par le Sunday Times le 21 avril 2019. Selon cet informateur, les deux tourtereaux pourraient en effet poser leurs valises sur le continent africain, alors qu'ils viennent tout juste d'emménager à Frogmore Cottage, à Windsor.

Lesotho, Botswana... ?

Selon le Times, le couple pourrait s'installer en Afrique "deux ou trois ans". De son côté le Sun précise qu'il ne s'agirait pas d'un déménagement permanent. Meghan et Harry resteraient sur place quatre mois par an et ce à partir de 2020 voire 2021. Le pays concerné ? Là encore, pas de certitude. Il pourrait s'agir du Botswana où le prince a emmené sa belle à deux reprises mais aussi du Lesotho où il a vécu en 2004.

Objectif de ce départ orchestré par Sir David Manning, conseiller spécial des princes William et Harry ? Faire rayonner le Royaume-Uni en Afrique mais aussi et surtout oeuvrer pour des associations caritatives. À la fin des années 1940, la reine Elizabeth II et le prince Philip avaient eux vécu sur l'île de Malte pendant deux ans.

Néanmoins, d'autres spécialistes et sources estiment que Meghan et Harry resteront bel et bien en Angleterre. "S'ils doivent travailler à l'étranger, ce sera un court séjour", a ainsi confié un proche au site du magazine américain Harper's Bazaar. D'autant plus qu'un éventuel déménagement coûterait cher à la famille royale...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.