Meghan Markle enceinte : un accouchement aux règles strictes

Meghan Markle enceinte : un accouchement aux règles strictes
Meghan Markle lors d'une réception au Musée du Mémorial de la guerre à Auckland (Nouvelle-Zélande), le 30 octobre 2018.

Enceinte de son premier enfant, la duchesse de Sussex aurait déjà planifié de A à Z son accouchement, prévu pour le printemps 2019.

À 37 ans, l'épouse du prince Harry attend son premier bébé. Et si elle n'en est qu'à son quatrième mois de grossesse, Meghan Markle aurait, comme le rapporte le Daily Star, d'ores et déjà engagé une équipe médicale d'une vingtaine de personnes. Parmi elles, deux obstétriciens, trois sages-femmes, trois anesthésistes, quatre membres du personnel chirurgical, quatre pédiatres, deux membres du personnel des unités de soins spécialisées, un technicien de laboratoire et trois ou quatre autres responsables, assure le quotidien britannique.

Voeu de silence

Ce personnel médical va devoir se soumettre à des règles strictes. Le tabloïd affirme ainsi que cette armada de docteurs devra être à son entière disposition, 24 heures sur 24, pour lui répondre au téléphone ou pour une consultation en urgence, et ce jusqu'au jour de l'accouchement. Ils n'auraient également plus le droit de consommer d'alcool jusqu'à l'arrivée du royal baby. Enfin, toute l'équipe a fait voeu de silence et devra respecter une clause de confidentialité quant à cette naissance si médiatisée.

À l'instar de Kate Middleton, Meghan Markle a prévu d'accoucher à la Lindo Wing de l'hôpital St Mary à Londres. Un établissement de soins ultra-luxe où la chambre coûte 8 000 livres (8 961 euros environ). Un véritable palace où, pour le prix, les parents auront même le droit à un tea-time le jour de la naissance.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.