Meghan Markle dans la tourmente : Buckingham Palace dément toute implication

Meghan Markle dans la tourmente : Buckingham Palace dément toute implication
Meghan Markle, duchesse de Sussex, en visite à la Canada House à Londres, le 7 janvier 2020.

Les tensions entre Meghan Markle et la famille royale britannique ne seront donc jamais apaisées... Depuis le 30 janvier 2021, une nouvelle polémique fait rage autour de l'épouse du Prince Harry. En effet, dépouillés de leurs titres royaux depuis le fameux Megxit, la duchesse aurait pourtant fait rajouter son titre sur le certificat de naissance d'Archie. Une initiative jugée insolente qui passe très mal au Royaume-Uni...

"Son Altesse Royale la duchesse de Sussex" : voilà l'appellation qui remplace désormais le simple "Rachel Meghan" sur le certificat de naissance du petit Archie. Pourtant, Harry et son épouse se sont vus retirer leurs titres royaux lorsqu'ils ont décidé de se débarrasser de leurs obligations royales et d'aller vivre au Canada, en janvier 2020. Meghan Markle aurait donc fait changer son nom contre le gré du Palais, ce qu'elle a fermement démenti en affirmant, via un communiqué, que cette décision avait été dictée par Buckingham : "Le changement de nom sur ces documents publics de 2019 a été dicté par le Palais. Ce n'était pas une demande de Meghan, la duchesse de Sussex ou du duc de Sussex." Scandalisé, Buckingham Palace a tenu à mettre les points sur les i.

"Cela n'a rien à voir avec la reine ou son personnel"

"C'était les propres aides du prince Harry et de Meghan au palais de Kensington qui ont apportées les changements - et cela n'avait rien à voir avec la reine ou son personnel", affirme une source royal au Daily Mail. Selon une seconde source rapportée cette fois par le site britannique Mail Online, ces modifications auraient été imposées par l'ancien bureau de Harry et Meghan : "Le certificat a été modifié par l'ancien bureau du Duc et de la Duchesse du Sussex. Il a été modifié pour assurer la cohérence du nom et du titre de la duchesse avec d'autres documents privés." Toujours est-il que cette affaire, qui semble prendre de plus en plus d'ampleur, éloigne encore un peu l'idée d'une réconciliation entre le couple et la couronne royale...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.