Marlène Schiappa fan de Dalida : elle se compare à son idole

Marlène Schiappa fan de Dalida : elle se compare à son idole
Marlène Schiappa, ministre déléguée chargée de la Citoyenneté, lors d'une conférence de presse sur la lutte contre les dérives sectaires, place Beauvau à Paris, le 20 mai 2021.

Dimanche 23 mai 2021, Marlène Schiappa était l'invitée de Philippe Labro sur C8. L'occasion pour la ministre en charge de la Citoyenneté de se confier sur son admiration pour Dalida.

Habituée à parler politique, Marlène Schiappa a répondu cette fois-ci à des questions d'ordres musicales. Ce dimanche 23 mai, invitée dans L'essentiel chez Labro sur C8, pour inaugurer la nouvelle rubrique de l'émission intitulée J'aurais voulu être un artiste animée par Quentin Périnel, Marlène Schiappa n'a pas hésité à se montrer très fan de Dalida. "Ma mère écoutait Dalida. Quand il y avait une fête, avec mes soeurs, on mettait Gigi L'Amoroso. Quand on est triste, on met Ciao Amore Ciao. Les chansons de Dalida se présentent pour accompagner les moments tristes ou joyeux de nos vies. On doit aimer Dalida dans ma famille. Peut-être qu'il y a quelqu'un qui n'aime pas Dalida mais qui n'ose pas le dire ! C'est un blasphème de ne pas l'aimer !", s'est-elle confiée.

"Comme Dalida, j'aime être entourée"

Admiratrice de la chanteuse, Marlène Schiappa a même osé faire une comparaison entre l'interprète de Mourir sur scène et sa fonction de ministre : "J'imagine que mourir en musique est peut-être moins difficile que de répondre aux Questions au gouvernement à l'Assemblée nationale !" Mais c'est avec surprise, que celle qui a avoué être sapiosexuelle, a énuméré tous les points communs qu'elle entretenait avec son idole : "Comme Dalida, j'aime être entourée, avoir beaucoup de gens autour de moi, mes proches surtout. Et elle avait cette image de fêtarde avec les cheveux longs et boa mais derrière c'était quelqu'un de très exigeant qui travaillait énormément, jour et nuit." Reste à savoir si la numéro deux du ministère de l'Intérieur aime faire la fête comme la franco-italienne.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.