Marion Cotillard : son confinement, une "période très intéressante"

Marion Cotillard : son confinement, une "période très intéressante"
Marion Cotillard lors de l'avant-première du film "Matthias et Maxime" au Festival de Cannes, le 21 mai 2019.

Interviewée par le magazine britannique Harper's Bazaar, Marion Cotillard s'est livrée sur la façon dont elle a vécu la période de confinement, faisant également quelques rares confidences sur sa vie de maman.

Alors qu'elle projetait de présenter un film dans le cadre du Festival de Cannes, Marion Cotillard a vu, comme beaucoup d'entre nous, ses plans bouleversés par la crise sanitaire et la mise en place du confinement. Son passage sur la Croisette annulé, l'actrice a passé le printemps confiné en famille. Une période qu'elle avoue avoir particulièrement appréciée, comme elle l'a expliqué à nos confrères anglais de la revue Harper's Bazaar, dont elle fait la couverture du numéro d'octobre 2020.

"Je me suis sentie vraiment connectée au reste du monde"

C'est en 2001, sur le tournage du film "Jeux d'Enfants" que Marion Cotillard a rencontré Guillaume Canet. Depuis 13 ans, les deux stars filent le parfait amour et ont eu deux enfants : Marcel, qui a neuf ans, et Louise, âgée de trois ans. Lorsque la France s'est confinée, c'est dans sa maison de famille dans le sud de la France que la star de "La Môme" s'est retrouvée avec ses enfants. "J'ai trouvé cette période très intéressante", a confié la nouvelle égérie de la marque Chanel avant de poursuivre : "J'ai trouvé une forme de soulagement dans le fait que le temps s'arrête et que tout le monde se retrouve enfermé. Je me suis sentie vraiment connectée au reste du monde, et je crois que beaucoup d'êtres humains ont eu cette sensation. Terminé le FOMO(un syndrome définissant la peur de rater quelque chose, ndlr) ! Ça a également été pour moi l'occasion de réfléchir au monde, à ce qu'il se passe au plan social comme au plan environnemental."

Pour Marion Cotillard, le confinement a également été l'occasion de se recentrer sur sa famille et de vivre une vie plus posée : "J'étais supposée aller à Cannes pour y présenter un film, mais comme ça ne s'est pas fait, j'ai eu beaucoup de temps libre et ça m'a fait du bien. J'ai beaucoup cuisiné, et j'ai passé presque la totalité du confinement avec les enfants. C'était formidable, une bénédiction ! C'était le meilleur aspect de ce confinement."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.