Marine Le Pen et Louis Aliot : leur histoire d'amour est terminée

Marine Le Pen et Louis Aliot : leur histoire d'amour est terminée
Marine Le Pen et Louis Aliot lors de la réunion du Parlement en Congrès au château de Versailles, le 3 juillet 2017.

Fabien Gallet

En couple depuis une dizaine d'années, les deux personnalités politiques ont mis fin à leur relation. C'est l'ancien vice-président du Rassemblement national qui a annoncé la nouvelle à L'Opinion, mercredi 11 septembre 2019.

Marine Le Pen et Louis Aliot ont toujours fait preuve de discrétion concernant leur vie intime. Pas étonnant, donc, que leur séparation ait été "un secret de Polichinelle au sein du Rassemblement national" pendant plusieurs mois comme l'explique L'Opinion dans un article publié ce mercredi. Mais, l'heure était visiblement venue d'officialiser la chose et c'est le député des Pyrénées-Orientales qui s'en est chargé. "Cela arrive à un mariage sur deux", a-t-il rappelé. Pour autant, les deux figures du Rassemblement national n'étaient pas mariées.

"Je suis et je resterai toujours mariniste"

Toujours à L'Opinion, Louis Aliot a assuré que les relations n'étaient pas tumultueuses avec la fille de Jean-Marie Le Pen : "Il y a encore beaucoup d'affectif entre nous." Aussi, cette séparation ne semble pas porter préjudice à leurs engagements respectifs sur la scène politique. "Nous restons sur la même ligne. J'ai toujours été en soutien. Je suis et je resterai toujours mariniste", a précisé ce père de deux enfants de 50 ans, déjà marié et divorcé avant de se mettre en couple avec Marine Le Pen.

Cette séparation est en tout cas à l'image de leur relation : discrète. Ces dix dernières années, le couple avait en effet pris soin de ne pas trop s'exposer médiatiquement. Un seul cliché avait été mis en scène pour les besoins du magazine Paris Match, en 2010. "Ce sera la seule photo", avait alors confié Marine Le Pen, avant d'en poster une seconde sur son compte Twitter en 2014, et ce pour faire taire les rumeurs d'une rupture avancée par Closer. Cette fois, la rupture a bien eu lieu...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.