Marine Delterme, l'héroïne d'Alice Nevers, raconte sa passion pour la sculpture

Marine Delterme, l'héroïne d'Alice Nevers, raconte sa passion pour la sculpture
Marine Delterme lors de la 26e nuit des Molières aux Folies Bergère à Paris, le 2 juin 2014.

Émilie Nougué

Tout aussi douée que passionnée, l'actrice n'aurait rien contre le fait d'abandonner les plateaux de tournage pour faire de la sculpture son métier.

C'est dans l'émission C à Vous, diffusée le 15 mai 2019 sur France 5, que Marine Delterme a évoqué cette passion. En plus d'être le personnage principal de la série "Alice Nevers, le juge est une femme", mais aussi de jouer parfois au théâtre et pour le cinéma, l'ancienne mannequin de 49 ans est plasticienne. Elle utilise différentes matières comme le bronze, la résine ou la terre crue, pour réaliser des sculptures et notamment des visages. Des créations qu'elle dévoile lors d'expositions mais aussi sur son site Internet personnel.

Une rencontre marquante

Quand Antoine Genton, chroniqueur d'Anne-Élisabeth Lemoine, lui a demandé si elle pourrait abandonner la comédie pour se consacrer aux arts plastiques, Marine Delterme a répondu par l'affirmative. "Je pense que la vie est très courte", a-t-elle souligné avant d'évoquer sa rencontre avec Ousmane Sow, un grand sculpteur africain venu voir l'une de ses expositions : "Il m'a dit 'Vous êtes très jeune pour faire ça. Vous êtes comédienne, ce n'est pas grave, vous y reviendrez plus tard, on peut être très vieux quand on sculpte.'"

Celle dont le personnage est devenue procureure dans le 104e épisode d'"Alice Nevers", diffusé le 16 mai sur TF1, n'abandonnera donc pas les plateaux de tournage demain. Mais elle souhaite continuer de sculpter parallèlement à sa carrière d'actrice et avoir, d'ici quelques années, "un peu de crédit" dans ce domaine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.