Marilou Berry critiquée : "Je ne me réjouis pas du malheur de mon oncle"

Marilou Berry critiquée : "Je ne me réjouis pas du malheur de mon oncle"
Marilou Berry au lancement de l'Instax Mini Link de Fujifilm à Paris, le 10 décembre 2019.

Dans une longue interview accordée à Libération et parue le 22 février 2021, Marilou Berry a vivement répondu à ceux qui critiquent sa prise de position dans l'affaire opposant son oncle, Richard Berry, à la fille de ce dernier, Coline.

Le mois dernier, l'affaire éclatait au grand jour. Coline Berry, la fille de Richard Berry, a porté plainte contre ce dernier, l'accusant de "viols et agressions sexuelles" durant son enfance. Dès la médiatisation de ces accusations d'inceste, Marilou Berry a apporté son soutien à sa cousine. Une prise de position qui lui vaut de nombreuses critiques, certains lui reprochant de ne pas avoir parlé plus tôt, d'autres de jeter l'opprobre sur son oncle sans aucune preuve.

"Coline n'est plus seule"

Dans Libération, Marilou Berry a mis les points sur les i face à ceux qui l'accusent de "faire prospérer le chaos dans sa famille". "Je ne me réjouis pas du malheur de mon oncle, a rétorqué celle qui est à l'affiche de la série "Je te promets" sur TF1. En revanche, ce qui me rend heureuse dans cette histoire, c'est qu'après avoir passé presque quarante ans à porter ce fardeau, Coline n'est plus seule."

Elle a aussi répondu à ceux qui la qualifient de "complice" pour ne pas avoir dévoilé plus tôt ce secret de famille. "J'ai toujours été du côté des plus fragiles. Pour moi, il était impossible de douter de la parole d'une victime : je croyais Coline et je n'ai jamais arrêté de la croire", a-t-elle rappelé avant de souligner qu'elle avait respecté une volonté de sa cousine. "Au début, elle a fait le choix de ne pas porter plainte. Qui suis-je pour ne pas respecter ce choix ?"

Vos réactions doivent respecter nos CGU.