Macha Méril face à la stérilité : "Une brisure dans ma vie"

Macha Méril face à la stérilité : "Une brisure dans ma vie"
Macha Méril lors du 70e Festival International du Film de Cannes, le 18 mai 2017.

Après Michel Fugain la semaine dernière, c'est l'actrice de 78 ans qui est invitée ce vendredi 28 septembre 2018 à venir se confier sur Le Divan de Marc-Olivier Fogiel. Une émission diffusée sur France 3 en deuxième partie de soirée au cours de laquelle Macha Méril est revenue sur l'un des drames de sa vie.

Son enfance, ses parents, la pauvreté, sa carrière de comédienne, Hollywood, ses amours... Macha Méril ne fera l'impasse sur aucun aspect de sa vie face à Marc-Olivier Fogiel dans le fameux divan rouge où bon nombre de personnalités viennent se confier depuis quatre saisons. Elle y évoquera évidemment aussi sa relation passionnelle avec Michel Legrand, son mari depuis 2014, comme l'a annoncé le compte Twitter du programme : "Leur histoire d'amour est incroyable, folle, si belle. Bien sûr il était là, avec elle, et ils nous ont offert l'un des plus grands moments d'émotion de l'émission."

Privée de maternité

Ce passage sur Le Divan de Marc-Olivier Fogiel sera également l'occasion pour l'actrice vue dans "Sans toit ni loi" d'évoquer une terrible épreuve de sa vie. En effet, au milieu des années 1950, Macha Méril tombe enceinte mais, la grossesse n'étant pas désirée, son amant de l'époque l'envoie avorter en Suisse. Une IVG qui, selon la principale intéressée, l'a rendue stérile. "Il y avait vraiment comme une brisure dans ma vie qui était le jour où j'ai su que je n'aurais jamais d'enfant", raconte la comédienne dans un extrait de l'émission dévoilé avant sa diffusion.

Heureusement, Macha Méril a réussi à passer outre ce drame et a pu goûter aux joies d'être maman après avoir adopté le fils de son premier mari, Gian Vittorio Baldi. "Il y a un chemin de croix nécessaire pour arriver au très grand bonheur", explique-t-elle avant de conclure, plus amoureuse que jamais : "Moi j'en ai reçu un dans ma vie, c'est Michel."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.