M. Pokora : des spectateurs à mobilité réduite révoltés des conditions d'accueil

M. Pokora : des spectateurs à mobilité réduite révoltés des conditions d'accueil
M. Pokora durant la soirée "La nuit by Sofitel" à Paris, le 28 février 2019.

Vendredi 13 décembre 2019, M. Pokora s'est produit à Douai face à 7 000 personnes pour sa tournée Pyramide Tour. Un concert durant lequel des spectateurs handicapés étaient présents et qui n'offrait aucune plateforme.

Actuellement en pleine tournée jusqu'en mars 2020, M. Pokora a mal commencé son tour de l'Hexagone. En représentation à Douai, vendredi 13 décembre 2019, le futur père de famille n'a pas ravi l'intégralité des spectateurs. Certains membres handicapés de l'association Air de Rien Raimbeaucourt, n'ont pas été reçus en bonne et due forme.

Aucun accueil n'a été mis en place

Une fois sur place, les accompagnateurs se sont rapidement aperçus qu'aucune plateforme destinée aux personnes à mobilité réduite n'avait été installée. Un imprévu révoltant pour ces derniers puisque sur le site internet de la salle, on peut lire : "Conformément au règlement appliqué par toutes les salles de spectacles, il n'existe pas de dispositif pour l'accueil des femmes enceintes. Mais les PMR ont des places réservés et un accès privilégié." Une fausse promesse pour ces derniers qui ont ainsi été forcés d'être installés en fosse aux côtés des autres spectateurs. "Les usagers ont quand même pu profiter un peu du spectacle ayant que la vue sur la moitié de la scène", a partagé l'association sur Facebook, dimanche 15 décembre, et d'ajouter : "Heureusement que l'écran géant était installé..."

Dans une interview accordée lundi 16 décembre à La Voix Du Nord, Marylène Destampes, vice-présidente de l'association a d'ailleurs déploré les conditions de la salle de concert : "On était parqué comme du bétail. On avait déjà eu le même problème il y a deux ans, toujours pour le concert de Matt Pokora. Comme les spectateurs du parterre se levaient régulièrement pendant le concert, nos personnes en fauteuil roulant ne voyaient rien. (...) Ce concert aurait dû être pour elles un beau moment, elles sont ressorties de la salle très chagrinées."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.