Lynda Lemay raconte son passage à vide : "J'avais perdu le contrôle sur ma vie"

Lynda Lemay raconte son passage à vide : "J'avais perdu le contrôle sur ma vie"
Lynda Lemay en concert à l'Olympia à Paris, le 30 janvier 2012.

Dans une interview à Gala parue le 19 novembre 2020, Lynda Lemay a donné les raisons de son absence médiatique ces dernières années. Elle a ainsi révélé avoir perdu son père avant de traverser une période de dépression.

En 1996, au sein de son premier album éponyme, Lynda Lemay clamait son amour pour son papa dans la chanson Le plus fort c'est mon père. Cet homme dont elle était très proche est malheureusement décédé en 2017, comme l'a annoncé l'artiste québécoise à Gala : "Il a eu un cancer des poumons à petites cellules. Ça a été très rapide. On ne s'y attendait pas."

"Je me sentais comme ailleurs, sur une autre planète"

Entre ce décès, son second divorce et sa vie sur les routes, celle à qui l'on doit l'album "Décibels et des silences" a fini par perdre pied. "Dans mon métier, dans ma vie, comme mère, je ne me reconnaissais pas. Je doutais de tout. (...) Je me sentais comme ailleurs, sur une autre planète, je n'avais plus accès aux plaisirs tout simples de la vie. Quelque chose s'était déconnecté en moi", a expliqué Lynda Lemay avant d'ajouter : "Comme j'étais toujours en tournée, même si je rentrais toutes les deux semaines car ma famille a toujours été ma priorité, je manquais de constance et tout ce qui traînait, à un moment donné, est devenu très lourd. C'est comme si j'avais perdu le contrôle sur ma vie."

Prenant conscience de la situation, cette mère de deux filles s'est "arrêtée pour faire du ménage", aussi bien dans sa tête que dans ses relations et à la maison. Aujourd'hui, elle revient avec deux albums disponibles en téléchargement : les premiers d'une série de onze avec le projet "Il était onze fois" !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.