Lucie Lucas victime de viols : ce qui l'a poussée à témoigner

Lucie Lucas victime de viols : ce qui l'a poussée à témoigner
Lucie Lucas à l'avant-première du film "Aladdin" au Grand Rex à Paris, le 8 mai 2019.

Au cours d'une interview au Parisien parue le 10 janvier 2020, l'actrice a expliqué son choix de révéler publiquement les abus sexuels et les viols dont elle a été victime.

Le 23 novembre 2019, alors que le collectif #NousToutes organisait une marche contre les violences sexistes et sexuelles faites aux femmes, Lucie Lucas faisait part de sa propre expérience sur Instagram. L'héroïne de la série "Clem" racontait avoir été victime d'agressions sexuelles mais aussi de viols de la part d'un amour de vacances et d'un "petit copain" qui, pensant qu'elle l'avait trompé, avait souhaitait la "punir".

"De gros progrès à faire"

Après ce témoignage, la comédienne installée en Bretagne a reçu "énormément de messages extrêmement touchants, de soutien". Au Parisien, elle a expliqué ce qui l'avait poussée à témoigner. "Je l'ai fait pour montrer qu'on peut parler des choses. Quand on n'en parle pas, elles n'existent pas dans l'imaginaire des gens. Certaines personnes ont vécu des choses bien pires que moi", a-t-elle souligné, notant également qu'il y avait encore "de gros progrès à faire" pour lutter contre ces violences.

"On m'a demandé : 'Pourquoi tu en parles maintenant ?', a-t-elle ajouté. Un traumatisme, ça se digère et ça peut prendre une vie entière. Là, c'était la journée contre les violences faites aux femmes, je ne pouvais pas aller manifester et Adèle avait parlé. Je me suis dit : 'Essayons d'avancer.'" Quelques jours plus tôt en effet, l'actrice Adèle Haenel avait pris la parole pour accuser le réalisateur Christophe Ruggia de harcèlement sexuel.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.